Quels sont les meilleurs solvants et lubrifiants pour armes du marché ?

Quels sont les meilleurs solvants et lubrifiants pour armes du marché ?

Chers clients,

En direct du plus gros salon d’armement et d’équipement au monde, le SHOT Show, Johan vous présente la marque Breakthrough Clean, une marque américaine spécialisée dans la fabrication de solvants et de lubrifiants pour armes. Pourquoi nous les aimons tant ? Découvrez le en vidéo :

Achats pour particuliers : terrang.fr
Achats pour professionnels : catalogue.mp-sec.fr

Pourquoi s’entraîner avec un gilet lesté ?

Pourquoi s’entraîner avec un gilet lesté ?

Détourné de son utilisation principale, le gilet lesté fait fureur dans les salles de sport et autres boxs de Crossfit. Mais pourquoi un tel engouement ?

Premièrement, car vous simulez une situation réelle de terrain avec les contraintes de charge, de mobilité et de chaleur. Si dans votre quotidien vous portez un porte plaques, il faut que vous sachiez vous mouvoir avec tout en supportant sa charge dans toutes les activités qui peuvent vous être demandées. De ce fait, la pratique d’un sport avec un gilet lesté est parfait pour habituer le corps à cela ! Vous vous entrainez uniquement en short, basket, t-shirt et seulement avec votre poids de corps ? Si oui, pensez-vous être capable une fois tout équipé (15-30kg en plus) de courir, porter un sac de munitions ou de tirer / porter votre camarade blessé qui lui aussi pèse 15 à 30 kg de plus, et tout ceci plusieurs fois – sans vous blesser ?

Si vous pratiquez le tir et que vous ne tirez jamais avec votre porte plaque, le jour où vous devrez tirer avec ce dernier sur vous, votre gestuelle changera et parfois vous devrez re-régler certains détails (sangles, crosse…), vous devrez adapter votre posture (être plus de face que de travers…) et ceci demande de l’entrainement. Mon petit conseil : portez votre porte plaques durant vos séances de tir le plus souvent possible pour vous habituer à son port.

Les autres types d’entrainement ne sont pas inutiles, loin de là ! Mais vous devez tout de même de manière constante intégrer des entrainements de forces où vous manipulerez des charges extérieures, et le plus simple est de commencer à bouger avec votre porte plaques. Pour la course privilégiez les sprints de 50 jusqu’à 400m pour préserver vos articulations, au-delà, préférez la marche avec des charges plus élevées. Pour les exercices types tractions / pompes / squats, mieux vaut la qualité que la quantité… Un placement corporel parfait et des rythmes d’exécutions explosifs sur le concentrique et contrôlés sur l’excentrique, vous recruterez ainsi un maximum de fibres musculaires et vous éviterez les blessures.

Et comme j’aime à le dire : n’oubliez jamais que la force est la qualité physique base de toutes les autres.

Achat pour particuliers : terrang.fr
Achat pour professionnels : catalogue.mp-sec.fr

Un FOB 05 chez les parachutistes

Un FOB 05 chez les parachutistes

Chers clients,

Nous sommes heureux de vous annoncer la livraison d’un container FOB 05 de BeaverFit à la 11eme Brigade Parachutiste de Toulouse. Le FOB 05 est le plus compact des “Forward Operating Base”, il s’agit d’une salle de gym mobile pouvant être utilisée en opération extérieure. Il permet l’entrainement simultané de plus de 20 personnes grâce à plus de 12 barres de tractions dont une aile de grimpe, permettant un nombre et une variation d’entrainement non négligeable. Ce produit est certifié aérotransportable.

Cette installation s’ajoute aux autres FOB qui sont actuellement projetées en Centre-Afrique et au Mali et qui permettent aux soldats engagés sur le terrain de se maintenir en condition opérationnelle.

Plus d’information : catalogue.mp-sec.fr

Quelles sont les différences entre les Crossbow et les Crosshair de chez ESS ?

Quelles sont les différences entre les Crossbow et les Crosshair de chez ESS ?

Crossbow, Crosshair… Vous vous apprêtez à partir en mission, à réinvestir dans une paire de lunettes pour le tir, mais entre les deux modèles, votre cœur balance. Il est vrai qu’en apparence, ces lunettes sont très similaires… Mais en y regardant de plus près, elles ne sont pas fabriquées de la même manière. Décryptage.

L’histoire commence lorsqu’Oakley a racheté ESS. Les designers des deux marques se sont associés ensemble pour concevoir une nouvelle lunette avec un meilleur look que la ICE. On reconnait bien l’inspiration d’une Oakley M-Frame tout en restant sur les caractéristiques d’ESS : un très bon rapport qualité / prix, où les pièces sont interchangeables. C’est comme cela qu’est née la Crossbow ! Celles-ci sont dotées d’un nouveau type de monture. Sur leurs précédents produits, il n’y avait que la ICE qui était ajustable, et dont l’extrémité des branches pouvaient se tordre. La monture des Crossbow et des Crosshair est déjà préformée, c’est ce qu’on appelle la monture Trytech (monture précourbée avec 3 points de contact sur le visage, pas besoin de régler lorsqu’on les met sur le visage).

Mais alors, qu’elles sont les différences ? :

  • A première vue, la monture a la même forme. Néanmoins, la Crossbow comporte une finition caoutchoutée au niveau de l’extrémité des branches, qui rend celle-ci d’avantage confortable, que la Crosshair n’a pas. Les 2 ont les trous au niveau des branches pour y fixer le cordon élastique inclus à l’intérieur de la boite pour que les branches ne glissent pas.
  • La Crosshair a un design et des finitions légèrement plus simples que la Crossbow.
  • Les écrans sont compatibles, mais ne sont pas les mêmes d’origine. Sur une Crossbow, l’écran est doté d’un traitement anti-buée et anti-rayures beaucoup plus évolué (c’est d’ailleurs le plus évolué dans la gamme de lunettes balistiques ESS). Contrairement aux autres modèles, il y a une différenciation entre l’intérieur, qui est doté du traitement anti-buée uniquement, et l’extérieur, qui est doté du traitement anti-rayures uniquement. Cela prends un peu plus de temps en matière de production. C’est plus haut de gamme, mais cela peut également être un peu plus fragile (gare aux rayures à l’intérieur !). La Crosshair, elle, a le même traitement que la  lunette ESS ICE et que la plupart des autres marques de lunettes de protection balistiques, c’est à dire, un mix d’anti-rayures et d’anti-burée sur l’ensemble de la surface des verres. La Crossbow aura donc de meilleures performances à l’anti-buée. Pour l’anecdote, à l’époque, les lunettes ICE étaient les seules lunettes balistiques à verres interchangeables, et du fait que les branches soient plus fines et que la monture ne soit pas aussi ajustée au niveau du visage, il y avait toujours environ 1 cm d’espace entre le front et la lunette donc beaucoup de circulation d’air. A l’inverse, lorsque l’on porte une Crossbow ou une Crosshair, la lunette enveloppe beaucoup plus qu’une ICE, offrant une meilleure protection latérale : il n’y a quasiment pas de passage d’air à contrario de cette dernière.
  • La forme des écrans est sensiblement la même, mais celui de la Crossbow  est doté d’une légère prolongation sur chaque côté qui font qu’elles couvrent un peu plus. Les verres, eux, sont sans distorsion optique, comparé à ceux des ICE, par exemple. Très pratique pour les tireurs, cela vous permettra de ne pas être en décalage avec votre cible et de ne pas ressentir de fatigue visuelle lors de port prolongé.
  • TOUS les modèles sont balistiques chez ESS (solaires et lunettes de tir) . Elles sont aux normes américaines z87 ANSI, et aux normes européennes CE EN166 FTK, doté d’un marquage que l’on retrouve directement gravé sur le verre – obligation de la norme.
  • Et la Supressor ? Il s’agit d’une Crossbow au niveau des écrans avec la même qualité optique et anti-buée, mais la monture est bien plus courte, plus fine et très souple. Celle-ci ne se maintient pas pleinement sur le visage portée seule car elle a été développée pour être utilisée en conjonction avec un casque anti-bruit ou un casque car ce sont les coquilles et coussinets qui apporteront l’appui complémentaire sur les branches. Fortement plébiscitées pour le tir et par les militaires, la Crossbow Suppressor est beaucoup plus confortable grâce à ses branches qui se font oubliées. A la longue, les montures traditionnelles de lunettes balistiques appuient sur les tempes et cela rend les séances de tir très inconfortable. Portée sans casque, il suffit d’accrocher le cordon élastique pour bien plaquer la monture au visage néanmoins, CONSEIL, veillez à garder un léger jeu au niveau de l’élastique pour laisser passer l’air.

Pour une utilisation professionnelle, nous vous conseillons d’avantage le modèle Crossbow qui est plus complet et plus performant en utilisation régulière. En fonction du port d’un casque, ou de différents équipements, la buée s’évacuera mieux. De plus, les branches Suppressor sont si fines qu’on ne perd pas en atténuation sonore lorsqu’elles sont utilisées avec un casque anti-bruit puisqu’elles ne créent aucun vide entre le casque et la monture.

En revanche nous conseillons la Crosshair pour une utilisation plus occasionnelle ou si vous ne portez pas de ce casques ou d’équipements venant entraver la circulation et l’évacuation de l’air chaud sur le dessus de la lunette. Avec cette lunette, vous aurez tout de même le même look professionnel qu’avec le modèle Crossbow, et vous pourrez toujours faire évoluer votre protection et les performances en achetant séparément les pièces détachées Crossbow qui sont compatibles.

Voici les différentes configurations de lunettes ESS Crossbow et Crosshair disponibles :

Crossbow One : comprend une monture Crossbow avec un écran (clair, fumé ou polarisé) et une housse microfibre Crosshair One : comprend une monture Crosshair avec un écran (transparent ou fumé) et une housse microfibre
Crossbow 2LS : comprend une monture Crossbow avec deux écrans (un transparent et un fumé), un cordon élastique de maintien, une housse microfibre et étui rigide de rangement avec passant MOLLE au dos Crosshair 2LS : comprend une monture Crosshair avec deux écrans (un transparent et un fumé), un cordon élastique de maintien et étui de rangement souple
Crossbow 3LS : comprend une monture Crossbow avec trois écrans (un transparent, un jaune et un fumé), un cordon élastique de maintien, une housse microfibre et un étui rigide de rangement avec passant MOLLE au dos Crosshair 3LS : comprend une monture Crosshair avec deux écrans (un transparent, un jaune et un fumé), un cordon élastique de maintien et étui de rangement souple
Crossbow Suppressor One : comprend une monture Crossbow Suppressor avec un écran cuivre et une housse microfibre Crosshair 2X : comprend deux monture Crosshair avec deux écrans (un transparent et un fumé), un cordon élastique de maintien et étui rigide de rangement avec passant MOLLE au dos
Crossbow Suppressor 2X : comprend une monture Crossbow, une monture Crossbow Suppressor, deux écrans (un transparent et un fumé ou un cuivre en fonction du kit), un cordon élastique de maintien, une housse microfibre et un étui rigide de rangement avec passant MOLLE au dos

 

Quelles solutions pour ranger vos armes individuellement ?

Quelles solutions pour ranger vos armes individuellement ?

Amis tireurs,

Lors de notre venue au SHOTShow, nous en avons profité pour nous arrêter au stand de notre partenaire ShotLock. ShotLock est une société américaine qui conçoit et produit les premiers coffres forts individuels pour armes au monde. Leur gamme de produits offre une combinaison de sécurité et de rapidité d’accès à vos armes qu’aucun autre produit ne peut offrir. Avec un coffre ShotLock, vous êtes tranquille non seulement contre le vol, mais aussi contre l’accès accidentel de la famille et des invités à vos armes. Grâce à aux systèmes de verrouillage à accès rapide, vous pourrez accéder à votre arme lorsque le temps est compté. Avec un ShotLock dans votre foyer, vous pouvez être certain que votre arme sera facile d’accès, sécurisée et prête.

Vente aux particuliers : terrang.fr
Vente aux administrations : mp-sec.fr

Calepin Primo-Intervenant – Rite in the Rain

Calepin Primo-Intervenant – Rite in the Rain

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau calepin que nous avons développé pour répondre aux besoins des personnels de premiers secours, des particuliers témoins et/ou agents de sécurité arrivant les premiers sur les lieux d’un évènement grave (MASS Casualty Event – en français NOVI = Nombreuses Victimes). Fruit de la collaboration entre MP-Sec France et Rite In The Rain, ce carnet Primo-Intervenant est résistant à l’eau, au sang et imputrescible, le rendant idéal pour une utilisation dans des environnements dégradés.

Suite aux évènements de 2015 et 2016, ce nouveau type de secourisme, parfois en milieu hostile est nouveau et différent du traitement habituel des victimes. En effet, généralement on trouve 2 à 3 secouristes pour une victime, mais lors de ces évènements importants (ex : tueries de masse, attentats, accidents industriels, catastrophes naturelles), la situation est différente puisque face au nombre important de victimes, les primo-intervenants se retrouvent souvent à prendre en charge plusieurs victimes seuls.

Ce carnet permet alors, lors de ces situations exceptionnelles d’effectuer un bilan rapide et détaillé de l’état des victimes e t un triage efficace basé sur la méthodologie START (Simple Triage And Rapid Treatment – en français Triage Simple Et Traitement Rapide).

Les fiches servent de transmission aux premières équipes médicalisées en reprenant notamment les mêmes items que les fiches déjà utilisées (ex : SINUS ou TANIT). Elles comportent en plus le cheminement logique C_ABCDE (C = Catastrophic bleeding – hémorragie non contrôlée, A = Airway – libération des voies aériennes, B = Breathing – ventilation pulmonaire, C = Circulation sanguine, D = Défibrillation, E = Environnement) afin de ne pas oublier d’informations et pour un gain de temps dans la prise en charge des victimes par les équipes médicalisées. La face recto de chaque fiche comporte un bilan lésionnel à remplir tandis que le côté verso comporte les renseignements administratifs, le suivi des gestes effectués et de l’évolution de la victime. Pour sécuriser les informations inscrites, il est recommandé d’utiliser un stylo Rite In The Rain, un crayon à papier, un stylo à bille ou un stylo feutre. De fait, le traitement breveté Rite In The Rain permettant de rendre ce papier résistant à l’eau, à la transpiration, à la boue ou au sang n’est pas performant avec les encres à base d’eau (stylos, surligneurs, peinture aquarelle).

Le carnet Primo-Intervenant Rite In The Rain est fabriquée avec deux couvertures plastifiées de couleur jaune comprenant sur leurs faces intérieures des fiches mnémotechniques rapidement accessibles. La deuxième de couverture comprend l’échelle de Glascow enfant et adulte ainsi qu’une règle mesure de la taille des pupilles afin de contrôler l’état général de conscience. La troisième de couverture comporte quant à elle une échelle de scoring permettant de trier rapidement les victimes en fonction du degré d’urgence ainsi que les codes couleur normalisés, de jour comme de nuit.

D’un format « pocket » (10x15cm), ce carnet rentrera dans toutes vos poches de pantalons et trouvera sa place dans tous vos kits médicaux individuels (IFAK, kit EDC) ou collectif et sac santé véhicule ou médecin.

CARACTÉRISTIQUES:

  • Spécifique pour le secourisme et les premiers intervenants
  • Nombre de pages: 100 (50 feuilles détachables)
  • Reliure : spirale supérieure
  • Dimensions : 10 x 15cm
  • Couvertures en Polydura
  • Couleur couverture : jaune
  • Couleur papier : blanc / impression écriture bleue
  • Poids : 90 g

Qu’est-ce que Rite In The Rain ? Société américaine fondée en 1916 par John Darling qui a développé un traitement du papier permettant de le rendre hydrofuge et imputrescible. Les feuilles de nos carnets sont donc résistantes à l’eau, la pluie, l’humidité, la transpiration, mais également le sang. Ecologique, les feuilles de papier Rite In The Rain sont fabriquées à partir de bois et donc entièrement recyclable. D’un grammage épais, elles sont également résistantes à la déchirure. Du fait de toutes ces caractéristiques, les produits Rite in The Rain sont utilisées dans de nombreuses activités, telles que le milieu forestier, le milieu agricole et construction, les activités sportives, les beaux-arts et le milieu des forces de sécurité (secourisme, pompiers, militaire et police).

Quelle caméra pour les policiers municipaux et agents de sureté SNCF et RATP ? En test, la WP60 XTRAC.

Quelle caméra pour les policiers municipaux et agents de sureté SNCF et RATP ? En test, la WP60 XTRAC.

Quelle caméra pour les policiers municipaux et agents de sureté SNCF et RATP ?

La police municipale de Reims vient de tester à titre expérimental notre caméra piétonne XTRAC modèle WP60.

  • Dans quelles utilisations avez-vous utilisé la caméra XTRAC WP60 ?
    Nous avons testé cette caméra durant 4 semaines lors de nos missions quotidiennes de police municipale au service la ville de Reims.
  • Quelles sont vos premières impressions à propos de cette caméra ?
    La caméra modèle XTRAC WP60 est une caméra de haute qualité, à la fois légère et performante. Elle propose une multitude d’utilisations que ce soit portée sur l’agent ou embarquée en véhicule.
  • Quels avantages offre-elle à l’agent sur le terrain ?
    Elle offre selon nous deux avantages majeurs :
    Protection des agents lors de certaines interventions : La caméra permet de conserver une distance entre l’agent et le contrevenant et également de désamorcer certaines situations. En effet, elle reste extrêmement dissuasive malgré sa couleur noire et son petit gabarit.
    Protection des agents après certaines interventions : Elle pourra également dédouaner les agents en cas de soucis sur une intervention en prouvant la réalité des faits via les images vidéo.
  • Quels sont à l’inverse, les inconvénients ou les axes d’améliorations ?
    Comme tout nouveau matériel mis à notre disposition, elle nécessite un temps d’adaptation. Même si cette dernière possède un mode de déclenchement automatique en cas de fort mouvement (mode non utilisé), le déclenchement n’est pas encore devenu un réflexe. De plus, sachant que nous possédons un gilet tactique noir et que la caméra est de la même couleur, elle reste discrète car pour rappel, les caméras doivent être portées de manière visible. Nous aimerions pour terminer une plus grande autonomie de la batterie.
  • Pour conclure pourquoi choisiriez-vous la caméra X-TRAC ?
    Voici les points forts qui ont retenu notre attention :
    Grande qualité vidéo avec une résolution jusqu’à 2 MP: 1080@25ips
    Plusieurs modes de qualité d’enregistrement disponible
    – Mode infrarouge très intéressant la nuit ou en milieu confiné
    Protection des agents sur intervention avec son effet dissuasif
    – Pack complet fourni avec la caméra, aucun achat supplémentaire à prévoir
    Grande capacité de stockage 32go en mémoire interne

 

En complément : Article du Point
Vente aux particuliers : Terrang.fr
Vente aux administrations : Catalogue.mp-sec.fr
Bonne année !

Bonne année !

Chers clients, chers partenaires,

Nous souhaitions vous remercier pour la confiance que vous nous avez accordée pendant cette année 2016. Nous vous souhaitons une très bonne année 2017.

 Que l’aventure continue ! 2017, here we go !

La Team Terräng MP-Sec France.

Harnais d’extraction X-Tract et Grab Harness

Harnais d’extraction X-Tract et Grab Harness

Découvrez les harnais d’extraction modèles X-TRACT et GRAB HARNESS de la société américaine The Activity Group. Ces harnais se fixent sur ceinturon de Sapeur Pompier ou bien par MOLLE sur le bas du gilet pare-balle ou sur un ceinturon tactique doté de MOLLE. Le harnais permet de tracter un collègue ou une tierce personne avec les 2 mains libres pour pouvoir utiliser son arme, ouvrir une porte, s’agripper à une rambarde ou déblayer un obstacle. Son système unique comprend une boucle centrale où viennent s’insérer 2 anneaux avec un très judicieux système de dégraffage d’urgence qui s’inspire des « 3 anneaux » présents sur les parachutes. Un mousqueton et un Wischard© permettent de sécuriser la victime et de maintenir en tension les 2 sangles de tractage. Les sangles sont assez large pour ne pas blesser les victimes.

Où acheter :

Comment se constituer un EDC-MEDIC ?

Comment se constituer un EDC-MEDIC ?

Comment se constituer un EDC-Medic ?

Parce qu’on à pas 2 fois la chance de bien réagir en cas de crise… L’EDC (Every Day Carry)- Médic doit répondre en premier lieu à un encombrement minimaliste. Il doit pouvoir être porté tous les jours dans son sac, éventuellement à la ceinture pour les plus « ops ».

Il existe pléthore de pochettes / étuis dans le commerce, mais une pochette MEDIC dédiée sera plus adaptée pour répondre aux plus hautes exigences. Par expérience, il est préférable d’avoir une pochette Medic compacte qui peut se fixer à la ceinture, sur un sac à dos, ou sur un équipement de combat afin de vous suivre dans tous vos déplacements. Les pochettes les plus minimalistes que j’ai pu tester et utiliser dans ma carrière sont les modèles VIPER A1 de chez SO TECH TACTICAL ou l’EDC-Médic de The Activity Group de cheville que nous commercialisons.

Un EDC-Medic, pour quoi faire ?

En premier lieu, pour porter secours à soi-même et être en mesure d’arrêter l’hémorragie d’un membre grâce à un garrot. Dans 70% des cas les victimes sont touchées aux membres lors d’attentats.

Qu’est-ce que j’y met ?

Primo on doit y retrouver un VRAI garrot, si possible utilisable à une main. Plusieurs modèles comme le SOF-Tactical ou le CAT sont aujourd’hui répandus, mais, actuellement, les garrots les plus aboutis sont selon moi les modèles RMT ou TX à cliquet. Simples d’utilisation et manipulables à une main, même par un enfant (testé et approuvé par mon fils de 12 ans), le temps de pose est de 3 secondes pour les plus entrainés… Constatez plutôt en vidéo :

Ensuite, il est bien d’avoir un pansement compressif type israélien (PCI) avec une surface de 10x20cm, munis de tampons pour « entrée » et « sortie », qui fait la taille d’un paquet de cigarette. Par exemple : FIRST AID ou URIEL.

Finalement, je conseille de compléter son EDC-Medic par un kit « BOBOLOGIE » pour les accidents de tous les jours. Beaucoup de militaires et policiers ont des supers kits « IFAK » (Individual First Aid Kit) mais oublient l’essentiel. Cas d’école : quelqu’un se coupe un doigt et n’a en sa possession qu’un pansement israelien voir un QUICK CLOT ! Le petit kit FISU élaboré avec le pharmacien de la préfecture de Paris (M. GUILLON) vous permet de répondre aux petites blessures avec un kit comprenant tous les articles nécessaires pour les coups, coupures, nettoyage oculaire…

kit-edc-medic

Comme j’aime à le dire : mieux vaut prévoir que pleurer… !

signature-claude