Chargeurs MAGPUL – la référence selon l’United States Marine Corps.

Chargeurs MAGPUL – la référence selon l’United States Marine Corps.

USMC ADOPTE LE CHARGEUR MAGPUL PMAG GEN M3

PMAG Window GEN M3 est le seul chargeur autorisé au combat pour l’United States Marine Corps.

Magpul Industries a annoncé aujourd’hui qu’après plusieurs années de tests et d’essais dans des laboratoires du gouvernement de différents chargeurs commercialisés ainsi que de multiples versions des chargeurs USGI en aluminium, l’United States Marine Corps a choisi le chargeur PMAG Window GEN M3 de chez Magpul pour être l’unique chargeur autorisé au combat.

Dans un document publié au journal officiel du 16 décembre dernier, l’USMC a établi que les chargeurs autorisés au combat seront NSN 1005-01-615-5169 (Window GEN M3, Noir) et NSN 1005-01-659-7086 (Window GEN M3, Coyote). Toutes les unités au sein du Corps des Marines sont dorénavant autorisées à réquisitionner ces chargeurs sur leur budget opérationnel. Les chargeurs aluminium EPM USGI actuels seront utilisés exclusivement dans le cadre de la formation.

Ce choix est intervenu après une série de tests pendant de nombreuses années. La série PMAG GEN M3, avec ou sans fenêtre, ont démontré de meilleures performances que tout autre chargeur USGI éprouvé par les laboratoires du gouvernement américain, avec différentes munitions et notamment la nouvelle munition de l’armée américaine M855A1.  Parmi les plateformes testées on compte le M4, M16 et M27 IAR (HK416). Les essais ont également conclu que le PMAG GEN M3 produisait moins de dégâts de chambre et de rampe d’alimentation que les autres chargeurs lors de l’alimentation des cartouches M855A1, ce qui peut prolonger la durée de vie des armes. Les PMAG GEN M3 ont aussi facilement surpassés toutes les exigences de durabilité / manipulation brutale dans des températures froide, ambiante et chaude; la poussière et les conditions défavorables ; brouillard salin / résistance à la corrosion; exposition aux UV; et la résistance chimique.

«C’est une excellente nouvelle pour tout le monde chez Magpul, cela valide des années de travail assidu par notre équipe entière pour perfectionner et produire les chargeurs les plus fiables au monde» a dit Duane Liptak, Directeur de management produits et marketing pour Magpul Industries. «Nous sommes extrêmement fiers de servir l’USMC de nouveau. Beaucoup d’entre nous ici, y compris notre fondateur, ont des racines dans le corps des Marines, et c’est très important pour nous à titre personnel et à titre professionnel».

Sur Magpul

Fondé en 1999, Magpul  a été lancé pour fabriquer un dispositif innovateur pour aider à la manipulation de chargeurs de fusils lors des rechargements sous stress. Ce premier produit est à l’origine du nom de l’entreprise. Au cours des 10 dernières années, Magpul a continué à croitre et à développer de nouvelles gammes avec sensiblement la même mission et le même processus et en insistant sur l’innovation, la créativité et l’efficacité. Cette année, Magpul célèbre ses 10 années de développement et de fabrication de chargeurs pour différentes armes, dont les plateformes AR15/M4/M16, G36, AUG, SR110/M110, AK47/AK74, Glock et Remington 700.

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Visite Bunker OAKLEY USA

Visite Bunker OAKLEY USA

Oakley est une célèbre marque américaine qui a été fondée en 1975 par Jim Jannard. Celui-ci mit au point et breveta un matériau plastique unique appelé « Unobtainium » qui a la propriété d’avoir une adhérence accrue avec la peau lorsque sa surface est mouillée. Le premier produit qui fut fabriqué par Oakley fut ainsi une poignée « grip » pour motocross et BMX. Cet article trône d’ailleurs toujours fièrement dans la « O-Five Gallery » Oakley racontant l’historique de la marque car il fut le début de la mission d’Oakley qui est de fabriquer les produits les plus aboutis pour les athlètes.

Basé sur cette philosophie, c’est à partir de 1980 qu’Oakley a mis au point des lunettes de soleil pour les cyclistes afin de les protéger des rayonnements UV alors que ceux-ci n’en portaient pas jusqu’à présent. Le début de l’histoire que nous connaissons tous commença avec cette nouvelle diversification dans les lunettes de soleil et les lunettes et masques pour le sport.

La branche militaire débuta quant à elle dans le début des années 80 avec un premier partenariat avec l’armée américaine afin de développer de nouvelles technologies visant à améliorer la protection, la performance et le confort des lunettes jusqu’alors en service dans les forces armées. Cela a engendré la création du département spécialisé pour ces besoins, appelé « Oakley Standard Issue » qui assure le développement de lunettes et masques de protection ayant une clarté optique et un confort inégalé tout en garantissant des niveaux de protections aux impacts et aux éclats à haute vélocité.
Ce département est installé dans le siège social de Oakley situé au sud de Los Angeles dans le ville de Foothill Ranch.

Ce bâtiment imposant à l’architecture inégalée a pour inspiration les environnements post-apocalyptique des films Mad Max et Blade Runner. Il a été construit en 1997 et 1998 à partir du même métal que celui utilisé pour la construction des porte-avions et le coût total avoisine les 45 millions de dollars ! L’intérieur de ce bâtiment et notamment son hall d’entrée est une vraie cathédrale à en juger par sa hauteur mais ses ventilateurs surdimensionnés et les plaques de métal rappellent les cales à moteur des portes-avions. L’univers militaire y est très présent avec notamment la présence de siège de pilote d’avion de chasse servant de fauteuil d’attente.

Ce grand hall d’entrée est ouvert au public puisqu’il abrite un service de réparation, un show-room avec les dernières nouveautés et un mini laboratoire présentant les avantages technologiques des verres Oakley en terme de clarté optique, distorsion optique et de résistance aux impacts.

Cette prouesse est dûe aux techniques de fabrication des écrans à double courbure qu’ils ont développés dès 1999 ainsi que par l’utilisation du polycarbonate exclusif Oakley appelé Plutonite.

Le bâtiment One Icon abrite ensuite les différents départements de la société (achats, finances, développeurs & designers) ainsi qu’une très grande usine produisant jusqu’à 70 000 écrans par jour, soit environ 35 000 paires de lunettes !
Le fait de regrouper toutes ces activités essentielles dans un même bâtiment permet au service R&D de pouvoir tester les prototypes directement sur la ligne de production car il arrive parfois qu’il faille plusieurs centaines d’essais et de nombreux mois afin d’obtenir la lunette parfaite.

Ce détail dans la conception se retrouve également sur les chaînes de production puisque tous les écrans sont fabriqués à partir d’une forme unique qui est ensuite découpée, ébavurée et passée dans pas moins de 7 bains à électrolyse pour enlever toutes traces de débris, de doigts, de cheveux afin d’obtenir l’écran le plus pur. Les montures sont quant à elles moulées sur place et chauffées à très haute température avec un procédé exclusif, leur permettant ainsi de s’assurer qu’aucune bulles d’air soient présentes dans la monture, tout en garantissant une souplesse des branches.

L’ensemble des débris, chutes et pièces qui ne respectent pas les standards de qualité Oakley sont recyclés et revendus à des industriels extérieurs afin qu’ils soient transformés.

L’ensemble des lunettes sont ensuite assemblées et contrôlées à la main en bout de production afin de s’assurer une qualité parfaite.

C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que les opérations d’Oakley respectent de nombreux standards internationaux, dont les normes ISO 9001.

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Nouveau casque d’intervention pour le RAID

Nouveau casque d’intervention pour le RAID

Nouveau casque d’intervention pour le RAID

Toujours à la recherche du meilleur matériel pour équiper ses groupes d’intervention, la Police Nationale a choisi le casque de la marque américaine TEAM WENDY distribuée en France par MP-Sec France.

Crédit : @Enzo

Le modèle EXFIL allie légèreté (1.18 Kg) et protection balistique NIJ IIIA (NIJ STD 0106.01 / 0108.01). Il a été choisi comme casque léger en complément du casque lourd MSA Gallet pour les unités de commandement, les tireurs de haute précision et les groupes d’appui. Plus de 200 exemplaires ont été fourni aux hommes du RAID, aux antennes locales et aux BRI.

Le casque balistique EXFIL allie performance et confort optimal grâce à son système de rétention interne a fait la réputation de TEAM WENDY. Les sangles d’ajustement ne glissent pas et ne gênent pas l’opérateur. Le casque se règle directement sur la tête, d’une seule main grâce à une molette présente à l’arrière du casque. Pour optimiser le confort, le kit de pads internes est inclus et permet de personnaliser les zones de conforts. Un support NVG inclus est un montage aluminium de la marque WILCOX. Le casque dispose également de deux rails latéraux universel pour permettre l’ajout de systèmes de protections auditifs ou d’éclairage. Les larges panneaux velcros permettent la fixation d’identificateurs lumineux ou d’une caméra MOHOC.

Vente aux particuliers : ici
Vente aux professionnels : ici

Retour d’utilisation SUREFIRE M300C

Retour d’utilisation SUREFIRE M300C

Lorsqu’il s’agit d’optimiser l’usage d’une arme d’appui, l’ajout d’une lampe est tout aussi important qu’une aide à la visée. Mais quand  l’armement utilisé est compact et léger pour répondre à des contraintes missionnelles de discrétion et de rapidité, toute amélioration doit impérativement conserver ces deux aspects.

Aussi, la recherche d’une lampe pour nos HK UMP a-t-elle logiquement abouti à la Surefire M300C. Bouton pression protégé par couronne pour éviter tout allumage intempestif, vis de fixation « imperdable » et affinée, une seule pile CR123, pas de câble… Simple, légère, efficace, robuste et peu onéreuse. Car sa petite taille n’est pas au détriment d’une puissance à elle seule suffisante pour constituer un solide moyen de force intermédiaire.

Utilisée en appui lors d’interventions de nuit, l’éclairage produit rempli d’une seule pression plusieurs fonctions : tout d’abord, il aveugle et désoriente la cible, ce qui constitue fort heureusement dans la plupart des cas une garantie de ne pas avoir à faire usage du support auquel est fixé la lampe. Ensuite, il fourni au tireur une vision parfaitement claire non seulement de la cible mais également de son environnement proche, par exemple les autres occupants d’un véhicule et les équipiers, permettant le cas échéant un tir discriminant précis. Enfin, il offre aux opérateurs appuyés au contact un environnement lumineux et sécurisé pour agir rapidement.

La M300C est ainsi la solution idéale pour adjoindre un éclairage tactique efficace et fiable à une arme compacte sans pour autant omettre la problématique économique incontournable de nos administrations et, austérité oblige, de bon nombre de particuliers désireux de s’équiper convenablement au meilleur coût.

Contrat rempli : opérateurs satisfaits, luminothérapie approuvée !

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Comment monter un TARP (Snugpak) ?

Comment monter un TARP (Snugpak) ?

Comment monter un TARP ?

Mais d’abord, kézako ? Un TARP est tout simplement une bâche étanche. Cette étrange appellation trouve son origine dans l’association de « tar » (goudron en anglais) et « pall » (tissu en anglais). Chez Terräng MP-Sec France, vous retrouverez deux tailles de TARP : un 2m x 2m et un 3m x 3m, de la marque Snugpak.

Le TARP reste le moyen le plus simple et le moins onéreux pour se confectionner un abri pour pouvoir y passer la nuit, protégé de l’humidité et du vent. Un bon tapis mousse, un bon sac de couchage ou un poncho liner et c’est parti pour une bonne nuit de repos, ou pas, dans la nature, hostile, ou pas 😉

Il existe plusieurs façons de monter son TARP, voici quelques exemples de montages :

  1. De mon point de vue, celui-ci est plus adapté aux environnements ensoleillés, car il y a trop de passage pour l’air et la pluie sous l’abri.

2. Là, nous sommes déjà sur de l’abri un peu plus poussé, qui demande un petit peu plus de temps à monter, mais forcément, il est plus efficace.


Après quelques années à avoir monté ma « bâche » de nuit, avec un minimum de temps pour l’installer, et de manière sioux, la manière la plus simple est à mon goût celle que tous mes instructeurs m’ont enseignée : Une drisse, ou paracorde tendue entre deux arbres. Comme nous avions une bobine de 50m chacun dans notre sac, on déroule 10m, on tend et c’est partis !

La bâche en mode canadienne, 4 piquets ou 4 morceaux de bois aux 4 coins (préalablement préparés avec : soit de l’élastique de tente que l’on trouve en magasin spécialisé, ou, carrément, de la paracorde). Et ça donne ça :

Cela reste discret dans un environnement très feuillu, et cela permet vraiment de rester à l’abri lorsque la pluie s’invite dans la mission.

Bon bivouac 😉

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Review tenue COLD WX Arc’Teryx LEAF

Review tenue COLD WX Arc’Teryx LEAF

De passage sur le stand Arc’Teryx au SHOT Show, Louis vous présente la collection COLD WX. La nouvelle version SV est dotée d’une membrane extérieure GoreTex Windstopper. Vous pouvez dès à présent retrouver cette collection en France !

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Test du casque WALKERS Razor Slim

Test du casque WALKERS Razor Slim

Lors de ma petite séance de tir hebdomadaire, j’ai eu le plaisir de tester le casque Razor Slim de chez Walkers que nous distribuons, avec des calibres 9mm et 308. Concernant le confort de port, je dirais qu’il est équivalent à un Peltor ou un Sordin (version standard non gel). La réduction du bruit est impeccable, même avec le 308 en stand fermé ! La coupure du son au départ du coup est rapide et le retour progressif même après plusieurs tirs rapides. Grâce à son profil Slim, aucun problème pour épauler un fusil, même avec un appui-joue de type Magpul PRS, constatez par vous même :

Petit bémol selon moi : le réglage du volume est très fin… Voir trop. Je ne vois pas comment l’utiliser à plus de la moitié mis à part pour des chasses à l’affut… Mais, petit plus et pas des moindres : on peut y brancher divers accessoires : MP3, équipement radio type micro déporté, PC et tout équipement pourvu d’un jack 3.5 (attention, le câble n’est pas fourni avec !).

Après la séance : je n’ai aucune sensation d’inconfort ni d’acouphènes.

Mes impressions sur ce casque sont très positives, il est d’un bon rapport qualité / prix, et confortable même avec des lunettes en dessous. Je le conseille à tous les tireurs sportifs, chasseurs ou professionnels, qui cherchent un bon compromis niveau qualité / prix.

Merci à Anthony C. pour les photos.

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Nouveau produit : KEYRING ASP pour un port discret !

Nouveau produit : KEYRING ASP pour un port discret !

Chers clients,

Découvrez aujourd’hui en vidéo le KEYRING de chez ASP présenté par Tony. Ce clip se fixe sur les bâtons ASP modèles Protector P12 ou P16. Il permet de cacher le bâton à l’intérieur d’un pantalon ou de la veste d’un costume et de le sortir très rapidement.

Vente aux professionnels : ici
Ventes aux particuliers : ici

Retex duvet ANTARCTICA – Erik LEDROIT (Le Bivouac)

Retex duvet ANTARCTICA – Erik LEDROIT (Le Bivouac)

« Entre le duvet Antarctica de Snugpak et moi, c’est une histoire de 20 ans. 20 ans de partage d’émotions, d’aventures et de confort.

Quand j’ai acheté ce duvet, je crapahutais en montagne, de plus en plus haut, de plus en plus tard en saison, de plus en plus froid. S’est donc posé le problème de trouver un couchage chaud qui ne remplissait pas mon sac à dos et qui ne pesait pas 3 tonnes.

Alors, j’ai cherché, comparé, interrogé … et je suis tombé sur l’Antarctica. Son nom me faisait déjà rêver …  Mais pour pouvoir rêver, il faut passer une bonne nuit, alors, regardons-le de plus près :

Game de température : -20°C à -50°C. Ca paraît bien bas à première vue, mais après une journée bien remplie, la fatigue aidant, on a froid. Et quand on a froid, on ne dort pas ou alors mal et le lendemain, c’est pire. J’ai  utilisé ce duvet à des températures à peine négatives. Le lendemain, je me réveillais les pieds sortis du duvet grâce à sa fermeture éclair à double curseur qui permet de l’ouvrir par le bas, et bien sûr, je n’avais gardé aucun vêtement. La température la plus basse à laquelle j’ai utilisé ce sac était entre -30°C et -35°C. La journée avait été rude : l’effort, le froid, le vent, la neige … J’ai dormi comme un loir, d’une traite. J’avais quitté mes chaussons de bivouac, mon caleçon en mérinos, mais j’avais gardé mon Tee-shirt. Prêt, le matin à remettre ça.

Mes chaussettes, les semelles intérieures de mes chaussures et mes sous vêtements de la journée avaient passé la nuit avec moi, dans le duvet : ils étaient secs. L’Antarctica évacue la vapeur. Couchez-vous à -10°C avec votre polaire car vous claquez des dents, vous vous réveillerez après une heure ou deux en sueur, mais le matin, tout est sec. Votre transpiration aura condensé sous le duvet, contre le tapis de sol. En quelques minutes, retourné au vent, il sera entièrement sec.

Son poids : moins de 3 kg pour ces capacités, c’est très bon. Ceci est du à ses fibres de garnissage qui ont un gonflant exceptionnel. On s’en rends compte dès le matin de la première nuit d’utilisation : bourrez le duvet dans son sac de compression, arrivé à la moitié, on se demande comment le reste va rentrer ! Et ça rentre. Puis, on le compresse et il trouve sa place dans le sac à dos.

Son prix : actuellement moins de 250 € : on ne trouve pas aussi bon rapport qualité / prix dans les gammes civiles.

Il y a 20 ans, mon choix était fait, il a fait les Alpes, la Laponie, le Groenland en hivernales, à pied, en skis, en motoneige, il est toujours là et franchement, je ne regrette pas mon investissement. Je le ressort de son placard fin février pour une nouvelle virée au Groenland. Températures attendues : entre -16°C et -25°C le jour. La nuit de 16h00 à 9h00 : enlevez 10 à 15°C … »

Nous remercions chaleureusement notre partenaire Erik LEDROIT, gérant du magasin Le Bivouac à Lyon, dans lequel vous pourrez retrouver ce duvet ainsi que toute la gamme Snugpak et bien plus encore. Suivez sa page Facebook ici !

Vente aux particuliers : ici
Vente aux professionnels : ici