Succès d’un saut opérationnel des FS avec le holster Surefire Masterfire

Succès d’un saut opérationnel des FS avec le holster Surefire Masterfire

Il y a quelques semaines, une équipe de Forces Spéciales US a effectué avec succès le premier saut opérationnel de nuit avec le holster MasterFire pour retenir une arme de poing équipée du réducteur de son Ryder9-Ti de chez Surefire. Le holster MasterFire a fonctionné comme prévu, validant le concept et répondant aux nombreuses exigences de ses utilisateurs. La marque SureFire est extrêmement fière de fabriquer le meilleur équipement possible pour ceux qui se mettent en danger de par leurs missions ou pour ceux qui exigent simplement le summum en matière de qualité, d’innovation et de performance.

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Rationaliser son EDC urbain

Rationaliser son EDC urbain

Le concept d’ EDC (Every Day Carry) est devenu de plus en plus populaire ces dernières années.

De multiples pages sur le web traitent le sujet en proposant des illustrations de kits via des photos d’utilisateurs.

Pour rappel, on appelle EDC l’ensemble des objets qui vous accompagnent tous les jours. Par extension, c’est devenu un terme qui désigne un kit « au cas où », que les personnes prévoyantes ont toujours avec elles.

En matière d’ EDC il y a de tout ! Que vous soyez militaire, survivaliste, secouriste, Mac Gyver, geek, Hipster, que vous viviez à la campagne ou au contraire dans un environ urbain, vos besoins sont radicalement différents.

Le sujet du jour est l’EDC urbain, et surtout comment ne pas tomber dans le piège du too much, en achetant trop vite, trop de choses trop lourdes.

Alors comment composer son kit efficacement ?

RA-TIO-NA-LI-SER !

  • Si vous avez déjà un EDC au quotidien, commencez par tout mettre sur la table. Videz toutes vos poches et vos sacs, et mettez de côté ce qui ne vous a jamais servi. Soyez honnête, ça vous paraissait une bonne idée sur le coup ce filtre à eau, et au final… 😉

Si vous vivez en milieu urbain, vous n’avez pas besoin du kit de purification d’eau, du kit allume feu, de 3 flashlights, de la bâche compacte ect… Mettez tout ça dans un sac qui restera dans la voiture et allégez-vous !

  • Remplacez progressivement vos systèmes encombrants pour des versions réduites.

Les nouvelles technologies permettent aux lampes de développer des puissances considérables dans des formats minimalistes. Mon choix s’est porté sur la lampe ultra compacte SCRIBE d’ ASP, au format stylo, elle m’accompagne depuis des années, je suis fan.

Leatherman ou Victorinox fabriquent des systèmes d’outils multi-fonctions robustes, compactes et performants. Le modèle WINGMAN de LEATHERMAN dispose d’un clip ceinture et d’un accès direct aux lames, ça en fait un partenaire idéal.

  • Essayez de tout faire rentrer dans une trousse ou un organizer.

Selon vos activités du jour, vous pourrez tout simplement transférer cette poche d’un sac à dos à un autre ou à une valise de voyage par exemple. La trousse est toujours complète, et vous n’avez pas à chercher dans toutes les poches d’un sac à dos pour regrouper votre EDC.

Mon kit personnel, j’ai eu besoin de chacun de ces objets au moins une fois. Il est le même depuis 3 ans.

Kit List :

  • Mini pied de biche
  • Clef USB
  • Carnet tout temps Rite in the Rain
  • Cyalume
  • Coupe ongle
  • Briquet
  • Pince originale Leatherman
  • Lampe Stylo
  • Stylo Boker
  • Lampe lanterne
  • Micro Paracord
  • Kit d’ouverture fine
  • Paire de gants en latex noir

+ dans mes poches :

  • La SCRIBE ASP
  • Le multitool Leatherman Wingman

Et niveau budget ?

  • Vous êtes peut être un amoureux des beaux objets, un collectionneur. Dans ce cas faites-vous plaisir en composant le kit le plus léger et compacte possible avec des pièces hauts de gamme. La lampe TITAN SUREFIRE est faite pour vous !
  • Vous faites plus attention à votre budget ? Vous pouvez parfaitement vous construire un EDC avec peu de moyens en faisant le tour des tiroirs de la maison et vous trouver un stylo Bic, un peu de papier, un briquet, un coupe ongle et un vieux couteau suisse. Ça fera l’affaire. (Si vous avez vu le film 127 heures, vous achèterez un vrai multitool !)
  • Pour ma part j’ai pris le temps de réfléchir à chacun des items qui compose mon EDC. J’ai mis le prix dans certains accessoires indispensables, et économisé sur d’autres plus communs. L’INCEPTOR de 5.11 par exemple me parait un choix pertinent. Excellent petit couteau d’ EDC, pratique, avec un large clip ceinture. A moins de 35€ je n’ai pas peur de l’utiliser, et en cas de perte ou de vol le préjudice sera négligeable.

Le kit de madame.

Voici le kit que j’ai composé pour ma compagne. Elle le range simplement dans son sac à main. Il est un peu différent du mien en fonction de ce qu’elle jugeait nécessaire.

Sensibilisez votre famille à ce concept. Vous pouvez leur faire un kit avec peu de moyen. Le carnet RITR Terrang est un cadeau, le stylo a été offert par LA POSTE. La micro lampe vaut moins d’1 €. La micro paracord était déjà dans mes affaires…

Pour aller plus loin :

Pour être complet, il manque un module SECOURS/ MEDIC à ces kit d’outils ici présent.

Cela peut faire partie d’une seconde trousse. Voir même de plusieurs trousses, l’une que vous laisserez en permanence dans la voiture, l’autre au boulot, l’autre chez vous…

Autre solution, notre collègue Claude transporte en permanence son kit d’urgence à la cheville grâce à une poche TAG par exemple. Tout dépend de vos besoins et vos capacités.

Et maintenant à vous de jouer !

Faites vous un kit light et n’hésitez pas à nous envoyer une photo de vos EDC rationnalisés à l’adresse : communication@mp-sec.fr

Nous publierons les meilleurs dans un post spécial sur notre page Facebook. Be ready.

1000 garrots RMT pour la BSPP

1000 garrots RMT pour la BSPP

Depuis les terribles attentats de Novembre 2015 et l’utilisation « par hasard » ou « en test » des garrots TX1 ou TX2 (ancienne dénomination), les services de secours parisiens ont lancé des tests dans le cadre du RETEX général suite à cette attaque.

Le SAMU de Paris nous a demandé d’enlever la partie textile sous la languette à cliquet de serrage pour éviter de pincer le membre de la victime en bas âge ou très maigre.

Les Sapeurs Pompiers de Paris nous ont demandé un garrot rouge pour les secours sur personne adulte (taille 1.5 inches avec cliquet adulte) et un garrot pédiatrique en coloris jaune fluo pour le modèle victime en bas âge.

Cela a donné les garrots RMT RESCUE (rouge) et RMT PEDIA (jaune fluo).

Aujourd’hui la Brigade de Sapeur Pompier de Paris a mis en place plus de 1000 garrots RMT en service. Depuis d’autres grandes administrations (Ministère de l’intérieur, des finances, aéroports de Paris…) ont mis en place ces garrots plus larges, faciles à utiliser y compris par du personnel féminin sur des personnes à forte corpulence.

Plusieurs versions de garrots arrivent bientôt notamment le RMT-K9 en développement pour porter secours aux chiens ou le garrot pour personnes obèses (RMTX3). Autre avantage, la famille de garrot RMT n’a pas besoin de version d’exercice et surtout il répond à la dernière recommandation TECC du 27 janvier 2017 qui préconise un resserrage unique à 10 minutes d’un clic pour éviter la reperfusion (par bypass ou néo-angiogenèse).

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Pantalon de combat C222 Arktis

Pantalon de combat C222 Arktis

Le pantalon de combat Arktis modèle C222 est un pantalon de type guérilla avec des renforts aux genoux incluant des genouillères discrètes. Il possède un total de 10 poches et des empiècements extensibles pour améliorer la mobilité et le confort. Son tissu Arktis quadrillé RipStop est résistant aux déchirures, silencieux et déperlant. Développé avec les Forces Spéciales françaises et après analyses de leurs retours d’expérience, ce pantalon a nécessité un an de développement.

Points clés :

  • Camouflage Centre-Europe et Desert
  • Tissu déperlant Poly/Coton 50/50 Rip stop
  • Coutures renforcées sur tous les points de tensions
  • Ne possède aucun bouton
  • Traitement infrarouge IRR normes OTAN
  • Renforts des genoux avec des genouillères discrètes amovibles compatibles avec les genouillères type Crye ou Arc’teryx.
  • Tissu extensible 4 voies sur la taille, à l’entrejambe et aux genoux
  • 10 poches


Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

 

Comment régler son porte-plaques 5.11 TacTec ?

Comment régler son porte-plaques 5.11 TacTec ?

Au travail ou pendant les séances de sport (ou même les 2 !), certains choisissent d’être accompagné d’un porte-plaques. Pour régler celui-ci, il faut tout d’abord savoir comment le porter correctement, c’est-à-dire, à quel niveau doivent se situer vos plaques de protections balistiques (ou lestées, selon l’emploi du porte-plaques). Ces dernières doivent couvrir les organes vitaux que sont le cœur, les poumons, etc… Il faut donc les positionner de la meilleure manière ! Le haut de votre plaque doit arriver juste sous le niveau de votre incisure jugulaire, plus simplement : le creux formé par le haut de votre sternum et vos deux clavicules, voyez plutôt :

Vient ensuite la question du confort et de la liberté de mouvements. De manière générale, cela varie en fonction des préférences de chacun. Mais je vous conseille de porter votre porte-plaques le plus près du corps possible sans vous sentir étouffé, ainsi, il suivra au mieux vos mouvements sans se balancer sur vous.

Vous l’aurez donc compris il faut donc régler votre porte plaque 5.11 en hauteur et en largeur !

Avant de commencer à régler, il vous faut au préalable insérer vos plaques balistiques dans votre porte-plaques. Elles s’insèrent comme ceci, par le bas :

Et doivent être maintenues en place par les 4 sangles à l’intérieur du compartiment, comme cela :

Vos plaques doivent être enfoncées le plus haut possible dans votre porte-plaques et ensuite maintenues en place par les sangles verticales. Les sangles latérales servent à centrer vos plaques.

Une fois vos plaques fixées à l’intérieur, venons-en au réglage de la taille. Pour ceci, ouvrez la face arrière de votre porte-plaques :

Vous y trouverez le surplus de MOLLE latérale, ainsi qu’un câble noir qui part du bas de la face arrière de votre porte-plaques et qui va jusqu’au haut de la face avant : il s’agit en fait du système de délestage rapide de votre porte-plaques.

Tirez le câble de son logement situé au bas de la face arrière et faite le remonter jusqu’aux bretelles de votre porte-plaques. Ouvrez les bretelles et continuez à tirer le câble noir, une fois les bretelles ouvertes et le câble sorti, vous vous apercevrez que vos bretelles sont en deux parties :

Il vous suffit maintenant de repositionner les deux parties comme vous le souhaitez pour donner plus ou moins de longueur à vos bretelles :

Une fois positionné, il faut repasser le câble en faisant des « dessus dessous » dans les passants des deux parties des bretelles, un peu à la manière d’un tressage MOLLE :

Une fois les bretelles tressées, vous pouvez les refermer et faire passer le câble dans son guide jusqu’au bas de la face arrière de votre porte-plaques :

Arrivé en bas du guide vous pouvez maintenant régler la largeur de votre porte-plaques en laissant sortir plus ou moins de MOLLE vers l’extérieur :

Une fois la taille choisie, il suffit de finir le tressage en « dessus dessous » avec le câble noir et ranger le surplus de câble dans le logement dont vous l’avez sorti au départ :

Vous pouvez maintenant refermer la face arrière et enfiler votre gilet qui est désormais à votre taille ! Cependant, pas d’inquiétudes : il se peut que vous aillez besoin de plusieurs essais pour trouver LE réglage parfait, mais une fois ajusté vous n’aurez plus à y toucher…

Si vous avez une question concernant le réglage ou butez sur un point, n’hésitez pas à nous appeler en boutique.

 

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.