DIY – Kit médical sur panneau velcro

DIY – Kit médical sur panneau velcro

Je vous présente aujourd’hui avec une énième idées Do It Yourself : un kit médic d’urgence à ranger presque partout.

Voici la liste des ingrédients pour cette petite salade de médic 😉 :

  • Un panneau velcro 4 colonnes Arktis ici
  • Une pochette C5 5.11 ici
  • Un garrot RMT paramédic ici
  • Un kit FISU ici
  • Un pansement Woundclot 10x10cm ici
  • Un pansement Woundclot 8x20cm ici
  • Un garrot compressif Swat T ici
  • Un pansement étanche ici
  • Un rouleau de médic tape ici
  • Deux web dominator ITW ici
  • Un ciseau mini jesco ici
  • Un bout de choc corde

Petite astuce pour gagner de la place en volume : on déroule le médic tape et on le repose sur une carte de fidélité périmée, format carte de crédit.

Voici le tout une fois en place, et ensuite, libre à vous de le positionner où vous le souhaitez !

Par exemple… Un Tactec :

Un sac Dart 5.11 :

Une poche cargo d’un TDU Stryke Pant :

On a même essayé sur une moquette de voiture, bref, multiple choix d’emport. En espérant vous avoir apporté quelques idées…

Lampe frontale Princeton Tech pour la rando

Lampe frontale Princeton Tech pour la rando

Alors que vous cherchez votre chemin de nuit sur la carte, votre binôme allume sa frontale pour mieux la voir, quand tout à coup… il vous dit « on doit être là ! » en pointant son doigt sur la carte, vous relevez la tête pour lui dire qu’il s’est trompé, mais lui aussi a relevé la tête, et à ce même moment, il vous envoie les 80 lumens… Directement dans la figure 😉 !

Ça nous est déjà tous arrivé, n’est-ce pas ? Voici donc une petite solution rien que pour vous avec la frontale Quad Tac MPLS de Princeton Tec. Elle est fournie avec 3 montages :

1. Un pour support vision nocturne

2. Un tour de tête :

3. Et un pour passant Molle :

Prenez ce dernier, et fixez le sur la bande sternale de votre sac à dos comme ceci :

C’est tout simple, et ça règle bien des problèmes 😉 !

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Comment régler la rétention d’un porte bâton ASP ?

Comment régler la rétention d’un porte bâton ASP ?

L’Envoy est un étui de rétention sécurisé développé par ASP avec accès direct spécialement conçu pour les bâtons de défense de type Talon. Il permet une prise ferme et une sortie rapide du bâton de défense. Pour le rangement il suffit d’appuyer sur le bouton ou le capuchon du bâton Talon pour le replier dans l’étui.

Pour régler le niveau de rétention du porte bâton, il suffit de retirer les 4 vis de la plaque arrière de l’étui grâce à la clé 6 pans fournies avec :

On voit la lamelle de blocage de rétention ainsi que les vis de blocage de rotation et ceux de rechange :

Il suffit de plier manuellement la lamelle pour augmenter ou réduire la rétention :

Dans ce cas présent, la rétention est plus forte pour prévenir une sortie accidentelle du bâton Talon mais suffisamment souple pour une sortie tactique.

Retrouvez toutes ces explications en vidéo :

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Changer ses verres ESS CROSSBOW / ICE

Changer ses verres ESS CROSSBOW / ICE

D’une simplicité déconcertante, le montage et démontage des verres ESS se fait par système d’encoches sur le milieu et sur les côtés des montures pour ainsi rendre plus pratique et rapide le changement des verres dans n’importe quelle situation : en combat ou dans les loisirs ( tir sportif/Airsoft/etc… ).

Modèle CROSSBOW : Retirer ses verres

Modèle phare de la gamme ESS, ce modèle se démarque par son excellent maintien sur le visage de part sa monture rigide et ses branches larges.

Système d’accroche du verre à trois encoches, deux latérales et un clip central.

La première étape pour changer vos verres CROSSBOW est de pratiquer une rotation sur le clip central afin de délivrer le verre et pouvoir ainsi tirer les coins du verre hors de leurs encoches.

Pas d’inquiétudes, vous pouvez y aller fort, rappelons-nous que ce sont des verres de protection en polycarbonate.

Pour ce qui est de retirer la pièce nasale, rien de plus simple ! Une simple pression sur les deux bords avec le pouce et l’index.

 

Modèle CROSSBOW : Replacer ses verres

On recommence mais on inverse.

Pression simple sur les bords de la pièce nasale que l’on place dans l’insert prévu puis on enchaine sur une seconde pression verticale avec le pouce jusqu’à entendre un ‘’clic‘’.

Ceci fait, nous allons passer au remplacement des verres sur la monture. Placez un coin sur une première encoche, tordez le verre et placez le deuxième coin dans la deuxième encoche.

Finaliser le maintien en pivotant le clip central pour qu’il s’insert dans le milieu supérieur du verre.

Dans tous les cas, si vous avez réussi l’étape pour retirer vos verres, cette partie ne sera que du bon sens.

 

Modèle ICE : Retirer ses verres

Les lunettes ICE sont l’entrée de gamme de ESS.

Ne possédant pas une monture complète, ce modèle se compose de deux branches sur les coins gauche et droit à clipper sur le verre.

Les branches étant semi-rigides (vous pouvez modeler à la main), nous conseillons fortement d’y intégrer le strap de rétention fourni avec la paire de lunette.

Première étape, tirez sur la base des branches ; attention toutefois à bien tirer la base sinon vous casserez les dites branches.

Pour ce qui est du clip nasale, je vous laisse vous reporter à la partie CROSSBOW qui est exactement le même principe.

Modèle ICE : Replacer ses verres

Prenez vos montures/branches et placez les sur les coins supérieurs, deux encoches de chaque cotés et exercez une pression verticale jusqu’à entendre un ‘’clic ‘’. Pour cette étape, vous pouvez vous aider d’une surface rigide.

Enfin, pièce nasale… vous savez quoi faire.

 

Achats pour particuliers (modèle CROSSBOW) : ici.
Achats pour professionnels (modèle CROSSBOW) : ici.

Achats pour particuliers (modèle ICE) : ici.
Achats pour professionnels (modèle ICE) : ici.

Différence entre les crosses CTR et MOE Magpul

Différence entre les crosses CTR et MOE Magpul

Nous allons vous présenter les différentes subtilités entre les crosses MOE et CTR de la marque MAGPUL, crosses phares de la marque que nous pouvons voir sur de nombreuses unités et tireurs sportifs dans le monde.

Crosse CTR Mil Spec et Com Spec

La première chose que nous devons savoir sur nos crosses est le diamètre du tube.

Pour les modèles en Mil-Spec, le diamètre du tube de crosse sera de 1.15 pouce (2.921 cm). Cette mesure détermine aussi le coloris de la crosse. En Mil-Spec nous trouverons du FDE, OD, GREY, BLACK, FOLIAGE et une petite touche féminine PINK.

Pour les modèles en Commerciale le diamètre du tube de crosse sera un peu plus gros, il est à 1.17 pouce (2,9718 cm.) seul le coloris noir est disponible.

Tout d’abord l’aspect extérieur, ergonomique et fine parfaite pour adapter aussi bien sur une plateforme type AR15, HK416 mais aussi d’autres armes qui possèdent un tube de crosse similaire.

Appuie joue mis en place

Sur les deux modèles nous allons pouvoir ajouter un appuie joue. Très facile à mettre en place, il suffit de le mettre au-dessus des ergos qu’il suffit simplement de “clipser“.

Appuie joue mis en place

Il y a différentes hauteurs d’appuie joue : 0.75 Pouce (1,905 cm), 0.55 Pouce (1,397 cm) et 0.25 Pouce (0,635 cm).

Selon votre modèle de tube crosse il va y avoir quelques différences entre les rubber butt-pad (talon de crosse) entre les modèles Mil-Spec et Commerciale.

Sur le modèle Mil-Spec le talon de crosse sera plus fin 0.30 pouce (0,762 cm), idéal pour l’utiliser avec un gilet pare-balle.

Pour le modèle Commerciale le talon de crosse sera nettement plus gros 0.55 pouce (1,397 cm) parfaite pour les tireurs sportifs et les personnes n’utilisant pas de gilet pare-balle.

Bien sûr Magpul commercialise différents talons de crosse 0.30 pouce (0,762 cm), 0.55 pouce (1,39 cm) et 0.70 pouce (1,778 cm), cela vous permettra d’adapter selon vos besoins.

Différents appuie joue

Maintenant commençons à rentrer dans le vif du sujet entre les différences qui composent les crosses MOE et CTR.

Si nous regardons bien les deux crosses à plat côte à côte, nous pouvons remarquer une sorte de petit pièce amovible sur la partie gauche de la crosse CTR.

Cette pièce sert à verrouiller votre crosse. En rabattant la pièce vers le haut celle-ci viendra parfaitement épouser votre tube de crosse et bloquera votre crosse pour que celle-ci ne bouge plus.

Système de verrouillage ouvert

Système de verrouillage fermé

Nous remarquerons aussi ce petit cercle métallique sur la CTR. Ceci est un adaptateur rapide sangle (QD Sling Swivel). Avec cette pièce vous allez pouvoir adapter les sangles MS3 ou MS4 QD qui ont la possibilité de passer de 1 à 2 point, mais aussi les MS1 qui eux sont en 2 point.

Système de QD non installé

Système de QD installé

Nous proposons toute la large gamme MAGPUL, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions techniques ou pour connaitre des disponibilités.

Achats pour particuliers : ici.
Achats pour professionnels : ici.

Comment organiser son Go Bag 48H ?

Comment organiser son Go Bag 48H ?

Comment organiser son Go Bag ou BOB (Bug Out Bag) ? Exemple 48h avec sac S.O. TECH.

Tout d’abord : qu’est-ce qu’un Go Bag ? Un Go Bag est un sac d’évacuation rapide qui est toujours prêt pour vous permettre de quitter un endroit et vous mettre en sécurité en emportant le strict nécessaire. Nous partons du principe qu’une évacuation dure entre 48h et 72h, mais vous pouvez décliner le concept sur des durées plus longues, simplement en incorporant d’avantage de vivres et de changes.

Un Go Bag doit contenir :

  • De quoi vous abriter des intempéries (tentes, vêtements de pluie),
  • De quoi vous protéger du froid (sac de couchage, vêtements chauds),
  • De quoi vous signaler (sifflet, miroir, lampe…),
  • D quoi vous éclairer (lampe, bâtons lumineux),
  • De quoi vous nourrir et vous hydrater (nourriture et eau, système de réchaud),
  • De quoi vous soigner (kit medic).

Pour éviter que votre sac ne soit trop gros et trop lourd partez du principe qu’il faut éviter les objets redondants ou qui ne sont pas nécessaires. N’emportez que l’essentiel !

Voici un exemple de Go Bag avec des équipements de base que vous pouvez trouvez dans nos boutiques Terräng.

Le sac est un Go Pack de chez S.O. TECH que vous pouvez porter en sac à dos ou en bandoulière. Sa contenance est d’environ de 23 litres.

Voici comment organiser ce sac : le Go Pack possédant 5 compartiments, nous allons nous en servir pour aménager de manière réfléchie notre équipement. Les objets pouvant servir lors d’une marche ou au cours de la journée doivent être accessibles facilement, ils seront donc rangés dans les 4 poches extérieures du Go Pack et, à contrario, le matériel de bivouac qui n’a pas besoin d’être accessible immédiatement sera rangé dans le compartiment principal.

La petite poche du haut pour les petits utilitaires, tel qu’un Multitool Victorinox, du duct tape, de la paracorde et des Cyalumes, une lampe frontale Princeton Tec et des piles ASP.

La grande poche frontale servira pour le matériel de cuisine, un Jetboil avec sa cartouche de gaz et un plat déshydraté Drytec.

La poche latérale droite renferme les effets chauds : une Arc’teryx Cold wx LT Hoody et un bas Cold wx Arc’teryx également.

La poche latérale gauche est dédiée à la tenue de pluie Arktis Rainshield haut et bas.

Et enfin, le compartiment principal, avec une bâche, un sac de couchage, un sac à viande et un sur-sac imper Snugpak, un matelas gonflable Multimat et trois plats Drytec :

Avec le kit médical porté sur vous, et une poche à eau Camelbak Antidote 3L en plus dans le compartiment principal, vous obtenez un sac complet pour 48h, le tout pour un poids de 7.9 kg sans eau, ce qui vous fait un sac qui reste relativement léger et qui ne gênera en rien votre progression.

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.