Comment entretenir votre bâton de défense ASP Talon

Comment entretenir votre bâton de défense ASP Talon

Le bâton Talon avec son système de verrouillage Disc-Loc est le nouveau bâton haut de gamme signé ASP. Ce bâton est fabriqué dans un acier 4130 extrêmement résistant, il est garanti à vie par ASP (Hors pièces d’usure : Pointe et clip de rétention). Afin d’optimiser l’utilisation sur la longue durée de ce formidable outil, voici quelques conseils d’entretien.

Le bâton de défense ASP Talon peut s’ouvrir de deux façons : à la main ou bien en mouvement d’inertie. Pour l’ouvrir à la main, il faut déployer le bâton à la main tout en maintenant la pointe vers le haut.

Ouverture par inertie

Le bâton reste ouvert grâce à des disques qui viennent bloquer les différents segments, donc c’est un verrouillage par disque.

Pour le refermer, il faut maintenir appuyé votre doigt sur le bouton ou le capuchon (version cap) situé à l’extrémité de la poignée tout en exerçant une pression sur l’extrémité du segment final.

Entretien : Placer une goutte généreuse de lubrifiant Break-Free sur le joint entre la poignée et le tube du milieu ainsi qu’entre le tube du milieu et le tube terminal, fermer puis ouvrir le bâton à plusieurs reprises pour bien lubrifier les joints toriques. Pour finir, essuyer le bâton.

L’entretien au lubrifiant Break-Free permet de maintenir le bon fonctionnement du bâton Talon en gardant ses joints toriques correctement lubrifiés.

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Defender Flex : Le jean tactique par 5.11

Defender Flex : Le jean tactique par 5.11

Pantalon en matière jean, disponible en 6 teintes différentes : deux bleus, une sable, une marron, une verte et une grise.

Ce vêtement est doté d’une coupe de jean classique avec 5 poches, mais aussi de caractéristiques tactiques comme ses 2 poches en plus et ses passants de ceinture légèrement plus grands pour pouvoir mettre toute ceinture 5.11. De plus, le jean dispose de matière stretch dans les deux sens.

L’avis de Benjamin, commercial IDF / Nord : Je porte le jean Defender Flex relativement souvent. Je l’apprécie beaucoup car le tissu vieilli bien, il réagit très bien aux multiples lavages (il garde bien sa flexibilité). La coupe étant simple et actuelle, le jean se marie avec toute sorte de style : vous pouvez aussi bien l’associer à une paire de basket, ou comme l’un de nos clients qui travaille dans la protection de personnalités, l’associer avec une chemise blanche, une veste de blazer et une paire de chaussures habillées, pour passer inaperçu. D’ailleurs, l’avez-vous remarqué ? Il y a des doubles passants cachés derrière les passants ceintures pour y insérer en toute discrétion un « cerflex ». En bref, je recommande et valide à 100% ce pantalon solide & fonctionnel.

 


Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Opération lampe ASP août : la gamme Guardian.

Opération lampe ASP août : la gamme Guardian.

L’opération ASP du mois de septembre a commencé !

Chers clients,

ASP est le leader de la fabrication de bâtons de défense télescopiques, un outil aujourd’hui indispensable aux Forces de l’Ordre. La marque américaine propose une série de lampes dédiées aux policiers et militaires.

Afin de promouvoir cette collection nous vous proposons un programme original Lampes ASP : chaque mois et pour une durée de 12 mois, il y aura la lampe ASP du mois : cela a commencé par la TRIAD USB, la Scribe… et ce mois-ci, c’est au tour de la gamme Guardian ® !

La gamme Guardian ® est composée de 3 lampes de tailles et puissances différentes : la Guardian AAA est alimentée par une pile lithium de type AAA et délivre une lumière puissante de 90 lumens en pleine puissance et 15 lumens en faible. La lampe AA, la taille intermédiaire, est alimentée par une pile lithium de type AA qui délivre une lumière de 120 lumens en pleine puissance et 15 lumens en faible puissance. La plus grande, la CR, est alimentée par une pile lithium CR123 et délivre une lumière puissante de 300 lumens en pleine puissance et 15 lumens en faible puissance.

Leurs caractéristiques sont les suivants :

 

Modèle AAA :

  • LED XPG2 Cree 90 Lumens AINSI FL1 Standard,*
  • Mode 15 lumens accessible en double tap,
  • Autonomie de 1h en pleine puissance et 6h à 15 lumens,
  • Switch bouton à l’arrière,
  • Résistant aux intempéries et à l’impact jusqu’à 2 mètres,
  • En aluminium 6061 T6 anodisé,
  • Grip nervuré,
  • Longueur: 92.5 mm,
  • Diamètre: 15.8 mm,
  • Poids: 37 g,
  • 1 pile Lithium AAA (LR3) ASP fournie,
  • Compatible avec les piles de type Alcaline.

 

Modèle AA :

  • LED XPG2 Cree 120 Lumens AINSI FL1 Standard
  • Mode 15 lumens accèssible en double tap
  • Autonomie de 1h15 en pleine puissance et 25h à 15 lumens
  • Switch bouton à l’arrière
  • Résistant aux intempéries et à l’impact jusquà 2 m
  • En aluminium 6061 T6 anodisé
  • Grip nervuré
  • Longueur: 104.1 mm
  • Diamètre: 18.5 mm
  • Poids: 62 g
  • 1 pile Lithium AA (LR6) ASP fournie
  • Compatible avec les piles de type Alcaline

 

Modèle CR :

  • LED XPG2 Cree 300 Lumens AINSI FL1 Standard
  • Mode 15 lumens accèssible en double tap
  • Autonomie de 1h45 en pleine puissance et 35h à 15 lumens
  • Switch bouton à l’arrière
  • Résistant aux intempéries et à l’impact jusquà 2 m
  • En aluminium 6061 T6 anodisé
  • Grip nervuré
  • Longueur: 86.4 mm
  • Diamètre: 21.3 mm
  • Poids: 71 g
  • 1 pile CR123 fournie

Découvrez en vidéo la gamme de lampes ASP :

Comment entretenir votre bâton de défense ASP Friction-Loc

Comment entretenir votre bâton de défense ASP Friction-Loc

Le bâton ASP Friction-Loc en dotation au sein de la Gendarmerie et la Police Nationale française est un outil de haute qualité destiné aux professionnels de la sécurité. Ce bâton est fabriqué dans un acier 4140 extrêmement résistant, il est garanti à vie par ASP (Hors pièces d’usure : Pointe et clip de rétention). Afin d’optimiser l’utilisation sur la longue durée de ce formidable outil, voici quelques conseils d’entretien.


Le bâton de défense ASP Friction-Loc est un bâton qui se verrouille par friction lorsqu’il se déploie par inertie. L’usinage tronconique de précision (forme évasée) des segments permet leur verrouillage.

L’ouverture du bâton se fait par inertie, vers le haut (photo) OU vers le bas.

La fermeture se fait en frappant le bâton vers le sol à la verticale, ce qui a pour effet de déverrouiller les brins.

ATTENTION : La frappe seule déverrouille  les brins, il est INUTILE d’accompagner jusqu’au sol la fermeture du bâton. Il est simplement conseillé de l’accompagner sans pression.

L’entretien est tout SIMPLE : Déployez votre bâton Friction-Loc et essuyez le avec un chiffon sec.

Vérifiez que votre bâton replié ne s’ouvre pas sans résistance ou d’une manière intempestive. Vous pouvez régler le clip de rétention afin d’ajuster le déploiement et le bon maintien du bâton fermé.

Si le clip est cassé, voici comment le changer :

Clip de rétention

IMPORTANT : NE PAS LUBRIFIER lors de l’entretien car l’huile empêchera le blocage des segments.

 

 

Vente aux particuliers : ici.
Vente aux professionnels : ici.

Compétition de tir longue distance : 5e Spearhead Precision Match

Compétition de tir longue distance : 5e Spearhead Precision Match

5e Spearhead Precision PRS match

Le weekend du 15 et 16 juillet 2017, l’équipe Terräng MP-Sec France a monté un stand de vente et de présentation sur le pas de tir de Mailly le Camp à l’occasion de la 5e édition du Spearhead Precision Match, une compétition de tir longue distance organisée par la section tir du CSA de Mailly Le Camp. Nous y avons présenté une partie de la gamme de fusil Lewis Machine Tool (LMT) en calibre 308, 300 blackout et 5.56, avec optique Leupold, que certain ont également eu la chance de tester.

Le concours de la section tir a vu le jour en 2013. Il ne comportait que quelques ateliers et n’était, à la base, qu’un simple challenge de fin d’année entre membres du club. Il a évolué au fil des ans pour devenir un événement reconnu par la communauté des tireurs longue distance au niveau national puis international, s’inscrivant dans la continuité des grandes épreuves du genre
existant en Europe. La participation est passée de 20 tireurs en 2013 à 40 l’année suivante, puis 60 et finalement 100 l’année dernière et cette année.

Pour cette édition 2017, les compétiteurs venaient de différents CSAs, de diverses unités de l’armée de Terre ou de l’Armée de l’Air, d’unités des Forces de l’Ordre, de clubs de tir affiliés à
la Fédération Française de Tir et d’unités étrangères de 8 pays différents.

Rendez-vous pour la prochaine édition où nous présenterons les fusils Desert Tech :

Accessoires pour le TLD, vente aux particuliers : ici.
Accessoires pour le TLD, vente aux professionnels : ici.

Championnat de France IPSC 2017

Championnat de France IPSC 2017

Après un beau championnat de France sur le nouveau centre national de tir de la fédération française de tir (CNT FFTIR) où dans la catégorie Production se trouvait pas moins de 250 tireurs français et étrangers (dont les meilleurs internationaux), voici les résultats de l’équipe MELYVYAS sponsorisée par Terräng MP-Sec France :

Sébastien ARMENDARIZ: Champion de France individuel, médaille de bronze par équipe France, 11e overall individuel (classement avec les étrangers).

Jean-Guy BECRET: 5e place individuel France, médaille de Bronze par équipe Overall, Vice champion par équipe France, 21ème overall individuel.

Nicolas DINULOVIC: 53e place individuel France et 104e place overall

Cette compétition était composée de 24 épreuves comprenant de 6 à 31 coups minimum pour un total de 372 coups minimum au total soit 1860 point (1 coup = 5 point maxi).

Elle s’est déroulée du mercredi 26 au dimanche 30 juillet 2017.

Les scores des différents tireurs ont été décisifs pour le championnat du monde qui aura lieu sur le même site du lundi 21 août au dimanche 3 septembre 2017 dont voici les résultats:

Sébastien ARMENDARIZ: Equipe de France Catégorie PRODUCTION et il disputera la compétition principale.

Jean-Guy BECRET: Slot Sponsor pour le Prématch du jeudi 24 au samedi 26 Août (ayant fini 5e français je n’ai pas pu intégrer l’équipe de France car ils ne prenaient que les 3 sur le podium).

Nicolas DINULOVIC: Slot Patcheur pour le prématch (car il était volontaire FFTIR pour aider à patcher les cibles pendant le World Shoot, ce qui lui permet de tirer le match).

Main Match ou Pré-Match: Les résultats sont tous comptabilisés et comptent pour le classement France et Monde.

 

Terrang MP-Sec et 5.11 sont fiers d’être les partenaires officiels du championnat du monde de tir au pistolet IPSC qui se déroulera à Châteauroux du 28 Août au 3 Septembre. Toute l’équipe vous attend sur notre superbe stand durant la semaine pour découvrir nos nouveautés, les tenues et les équipements adaptés à l’IPSC. Infos pratiques : http://www.ipscmatches.org/worldshootfrance/

Accessoires pour le TLD, vente aux particuliers : ici.
Accessoires pour le TLD, vente aux professionnels : ici.

Comment mettre à jour sa caméra Mohoc ?

Comment mettre à jour sa caméra Mohoc ?

PROCEDURE de mise à jour du Firmware MOHOC

Mettez à jour votre caméra MOHOC avec le dernier Firmware pour améliorer les performances de la caméra, résoudre les bugs et avoir une meilleure connectivité Wifi avec les applications MOHOC APP Android et IOS. Il y a différents Firmware pour chacune des caméras MOHOC JOUR et MOHOC IR. Assurez-vous de télécharger la version appropriée qui correspond à votre caméra.

Avant de commencer assurez-vous que la batterie ou les piles disposent d’au minimum 25% d’énergie ou plus et que le WIFI soit sur OFF.

Etape 1 – Télécharger le Firmware

MOHOC: Téléchargez le dernier Firmware sur le site officiel de MOHOC  (Le fichier se nomme MOHOC_Update.zip ou MOHOC IR_Update.zip) sur votre ordinateur. Le nouveau Firmware à l’intérieur du fichier zip se nomme sd_sr12ra.bin ou sd_mohocir.bin pour la version IR

Etape 2 – Charger le Firmware sur votre carte Micro SD
Connectez votre carte micro SD à votre ordinateur en utilisant l’une des 3 options suivantes :

  1. Connectez la caméra MOHOC à votre ordinateur avec le câble USB fourni avec la caméra et mettez la caméra sur ON.
  2. Ou insérez la carte Micro SD dans votre ordinateur en utilisant un lecteur de carte USB.
  3. Ou insérez la carte Micro SD à l’aide d’un adaptateur SD au lecteur intégré de votre ordinateur.

Etape 3 – Charger le Firmware en utilisant un PC

  1. Cliquez sur l’icône Windows en bas gauche de l’écran et choisissez le répertoire Ordinateurpour accéder à l’explorateur Windows.
  2. Cliquez sur le répertoire Téléchargements (normalement au-dessous des Favoris) et localisez le fichier zip que vous venez de télécharger zip.

  3. Décompressez le fichier MOHOC_Update.zip: faites un clic droit sur le fichier et choisissez « Extraire ». Ne modifiez pas le répertoire de destination où seront extraits les fichiers
  4. Le dossier extrait s’appelle MOHOC_Update, il devrait se trouver à côté du fichier ZIP original. Ouvrez le nouveau dossier MOHOC_Update et localisez le nouveau Firmware bin
  5. Copiez et collez (ou glissez, déplacer) le fichier bin à la racine de la carte Micro SD. Ne pas mettre le fichier à l’intérieur d’un dossier présent sur la carte Micro SD (voir image ci-dessous). Lorsque que vous connectez la carte Micro SD à l’ordinateur celle-ci s’affiche comme un stockage amovible. Si vous avez plusieurs Firmware dans votre dossier de Téléchargements, sélectionnez celui qui se nomme exactement sd_sr12ra.bin. Ne pas utiliser les fichiers avec un numéro de version dans le nom comme sd_sr12ra.bin(1) ou sd_sr12ra.bin(2).

  6. Ejectez correctement la carte SD ; faites un clic droit sur le périphérique amovible et choisissez « Ejecter » (Assurez-vous que la caméra soit sur OFF).

Etape 4 – Charger le Firmware dans la caméra MOHOC

  1. Avec la camera sur OFF, débranchez la caméra du câble USB de l’ordinateur et insérez la carte Micro SD (avec le Firmware) dans la caméra MOHOC.
  2. Tournez la molette à gauche sur la position ON. Si vous tournez la molette sur la droite (enregistrement vidéo), le firmware ne se chargera pas.
  3. La mise à jour démarre automatiquement. La progression de la mise à jour s’affiche en % sur l’écran et une fois que la progression atteint 100% attendez 10+ sec que l’écran devienne noir et que la caméra s’éteigne automatiquement sans aucune vibration avec la molette toujours positionnée sur ON. Si votre caméra bloque à 100% et qu’elle reste allumée sans s’éteindre, cela peut venir du WIFI qui est peut-être réglé sur ON et le Firmware ne peut pas se charger. Voir les pannes possibles et les résolutions à la fin du document.
  4. Positionnez la molette sur OFF et attendez quelques secondes que la caméra soit bien éteinte avant de la rallumer.
  5. Repositionnez la molette sur ON. La caméra s’allume et attendez environ 30 sec que celle-ci s’éteigne et se rallume automatiquement avec le nouveau Firmware. Le Firmware est maintenant installé avec succès et la caméra est opérationnelle.

Le fichier .bin est automatiquement effacé de la carte Micro SD lorsque la mise à jour s’est correctement appliquée par-dessus l’ancienne version du firmware de la MOHOC.

Recommandations utiles après la mise à jour du Firmware :

  1. Reformater la carte Micro SD, après avoir sauvegardé les fichiers importants, cela améliore les performances de la carte SD et de la caméra. Nous recommandons de formater la carte Micro SD à partir de la caméra plutôt que d’un ordinateur (Dans le menu de la caméra, sous-menu « SD card »)
  2. Vous pouvez confirmer la bonne version du Firmware installé dans le menu de la caméra, sous-menu « Camera Device »

Problèmes possibles et résolutions :

Si le WIFI de la caméra est sur ON lorsque vous tentez de charger le nouveau Firmware, suivez ces instructions si la caméra reste bloquée à « UPDATING…100% » sur l’écran :

  1. Tournez la molette sur OFF,
  2. Enlevez la batterie,
  3. Enlevez la carte Micro SD et la mettre dans un lecteur pour la visualiser dans un ordinateur,
  4. Effacez le fichier .bin de la carte Micro SD,
  5. Réinsérez la batterie et la carte Micro SD dans la caméra et tournez la molette sur ON,
  6. Allez dans le menu de la camera et mettez le WIFI sur OFF,
  7. La caméra est maintenant prête; suivez les instructions de mise à jour à partir de l’étape 1,
  8. Si rien ne passe lorsque vous tentez de mettre à jour la caméra, il est possible que vous n’ayez pas le dernier Firmware ou pas le bon firmware qui correspond à votre caméra,
  9. Veuillez vérifier la version du Firmware et le modèle de caméra dans les réglages et réessayez.

 

Achat aux particuliers : ici.
Achat aux professionnels : ici.

Quels petits équipements pour le terrain ?

Quels petits équipements pour le terrain ?

Les ceintures de pantalon, le mieux c’est de ne pas en avoir. Si vous devez porter une ceinture, la choisir sans boucles et fermant par velcro. Les boucles de ceinture sont gênantes lorsque nous sommes assis, ainsi que les ceinturons de combat. Certaines ceintures possèdent une face extérieure en velcro permettant de maintenir un ceinturon plus large, équipé de l’autre face velcro, et de passant type MOLLE. Ce dispositif est excellent, néanmoins suivant les gabarits, il peut ne pas être adapté à la morphologie quand l’équipement est porté. De plus, si la plateforme ceinturon est portée sans la ceinture, sa face velcro abîme le pantalon. Si l’on doit porter une arme ou un accessoire à la ceinture, en choisir une avec boucle mais ne faisant pas de bruit à l’ouverture. Je ne parle pas ici des ceintures de sécurité, ces modèles étant des matériels devant être homologués, et leur port réglementé.

Les guêtres peuvent très utiles pour les déplacements en zones humides, en particulier les zones herbeuses. Les modèles en grosse toile sont à préférer car elles ne provoquent pas de condensation contrairement aux modèles en nylon. Les fermetures éclairs et boucles sont placées du côté extérieur pour ne pas s’accrocher pendant la marche. Pour les terrains plus secs et caillouteux, il existe des petites guêtres appelées aussi « stop cailloux ». Leur rôle est d’étanchéifier la chaussure des éléments extérieurs. Enfin des guêtres pratiquement intégrales en matière type « Gore tex » sont disponibles, elles ne sont en revanche destinées qu’aux missions de type statiques car le textile employé est trop fragile pour tout déplacement de type tactique. Elles sont très efficaces dans leur domaine d’exploitation.
En ce qui concerne les coiffures de combat, mis à part le casque, la seule coiffure réellement efficace est le Bob, il protège l’ensemble de la tête , visage, oreilles, nuque. Il doit être dans la matière légère de la tenue de combat, avec des aérations en mailles. Un bouton cousu sera placé sur l’avant avec la boutonnière en vis-à-vis sur la visière de manière à pouvoir relever l’avant du bob pour gagner en visibilité si besoin. Son fond intérieur sera de couleur rouge ou orangé pour éventuellement servir de marquage en le retournant. Enfin, il aura une drisse pour le relier aux équipements ou aux vêtements, et éventuellement une jugulaire également en drisse.

Pour les saisons fraîches, nous choisirons la cagoule comme coiffure, elle sera dans un textile fin et chaud, ignifugé si possible. Cette coiffure permet le port du casque, casque de radio, et protège le cou. Quand elle n’est pas portée, elle ne prend que très peu de place dans le sac.

Pour les gants, je ne suis pas un grand fan des gants de combat. Une paire de gants type « nomex » fine, paume en cuir, ignifugée, montant haut au-dessus du poignet me paraît très bien. Nous couperons le bout de l’index et du pouce. Pour une meilleure préhension du matériel, les rebords coupés seront renforcés par des points de couture. Ces gants seront toujours emportés, ils seront mis dans la poche du pantalon coté fort.

En saison fraîche il sera emporté, une paire de gant, en laine ou en soie, du même style que les gants de « running » dont la fonction est de confort. Ce ne sont pas des gants de combat, mais ce ne sont pas non plus des gants spécifiques pour les gros froids. Ces gants seront pris en même temps que la cagoule dont ils seront inséparables. Ils seront mis dans la cagoule pour le transport, ou l’un et l’autre dans les poches de la grosse si celle-ci est emportée.
S’il y a un risque de verglas sur la zone d’intervention, des petits chaussons caoutchoucs munis de petits crans métalliques. Ce genre de matériel s’enfile par-dessus la chaussure et s’enlève très rapidement, ils ne prennent pas trop de place et sont relativement légers.

Voici le kit qui doit se trouver en permanence sur soi, sur le terrain en exercice comme en OP :


Tout d’abord dans la poche cargo du pantalon coté fort : au fond, un paquet de mouchoir en papier ; des BAB ; et sur le bord avant entre la couture et le bouton de fermeture un couteau pliant à clip, (clip de couleur noire !!). Celui-ci sera d’un modèle à ouverture une main, pas trop grand 10cm max fermé, et muni d’une drisse qui doit pouvoir être mise autour du poignet. Cette drisse doit être serrée de manière à ce que le couteau ne glisse pas quand elle est en place en cas d’une utilisation en bout de bras. Ce couteau n’est pas un couteau de combat, c’est un utilitaire.
Puis dans la veste, dans la poche de bras coté faible, une drisse de 50cm avec au bout une petite lampe « type pouce » et une petite boussole du même gabarit, le tout fixé à la poche. Enfin, une petite poche plastique transparente contenant 6/10 cachets de purification d’eau. Si ceux-ci sont présentés sur une tablette type cachets le côté fin sera renforcé par du chatterton, puis l’équivalent de 50 ou 100 euro (50 euros est l’équivalent dans la monnaie locale si l’on se trouve à l’étranger), la clé de sa chambre ou appartement, et enfin une feuille plastifiée avec (si votre POP le permet) sur une face votre, nom, prénom, n° matricule, n° sécu, n° mut, et groupe sanguin. Sur l’autre face une croix séparant la feuille en 4, et où il sera inscrit : dans la partie supérieure gauche : MANGER- BOIRE- 1 , sur la partie supérieure droite : DORMIR- 4, sur la partie inférieure gauche : CONFORT- 3, et sur la partie inférieure droite : SECU-ACTION-2. Cette feuille nous servira à la préparation de la musette ou sac à dos (ce sera traité dans un autre chapitre). Cette petite poche est surtout destinée à une éventuelle évacuation sanitaire de manière à ne pas se retrouver trop à la routasse à l’hôpital. Dans la poche côté fort : un carnet (à spirales et résistant à l’humidité) et un crayon à mine avec gomme sera placé dans les spirales. Idéalement, les poches de bras doivent avoir des drisses sur les curseurs de fermetures à glissières fixées par nœuds têtes d’alouette, une drisse rouge et une verte, la rouge étant placée sur celle contenant la poche « anti routasse ».

 

 

Achat aux particuliers : ici.
Achat aux professionnels : ici.

Bien choisir ses chaussures

Bien choisir ses chaussures

Marcher est une action que l’homme pratique tous les jours et cela depuis quelques millénaires. De facto il doit protéger son capital santé qui est, tout le monde le sait mais le ressent différemment, ses pieds, d’où l’importance du bon choix de la paire de chaussettes à utiliser mais aussi et surtout d’une bonne paire de chaussures… En effet les chaussures font partie de la base de votre équipement. Que vous soyez opérateur en unité des forces de l’ordre, forces armées ou bien randonneur, tout votre corps est supporté par vos pieds.

Pour un bon choix de chaussures la première question à se poser est :

Dans quel environnement allez-vous progresser ?

DESERT : Erg ou Reg ?

Erg : désert de dunes

L’utilisation d’une membrane imper-respirant pour ce type d’environnement n’est pas à écarter mais à réfléchir car une chaussette technique peut-être adaptée. Pour cela nous conseillons les modèles LOWA ZEPHYR Mid et Hi avec ou sans Gore-Tex coloris désert ou coyote ainsi que 5.11 speed 3.0 désert.

Reg : désert de pierres

Les roches en milieu désertique sont très abrasives, privilégiez des chaussures dont les composants sont efficaces, durables et dont la semelle est renforcée. Nous vous conseillons les modèles LOWA Z-6 – Z8 avec ou sans GORE-TEX coloris désert ou coyote OP non goretex et la.

Zéphyr désert – Lowa (liens : pros / particuliers)

Speed 3.0 désert – 5.11 (liens : pros / particuliers)

JUNGLE :

Nous vous conseillons pour ce type de terrain de vous orienter sur des chaussures de type « jungle » compromis Cordura/Cuir avec œillets d’évacuation d’eau permettant d’éviter les bactéries de s’installer et de se multiplier ainsi qu’une semelle d’usure avec relief anti boue. Pour cet environnement, notre sélection serait le modèle LOWA JUNGLE BOOT ou 5.11 SKYWEIGHT RAPID DRY.

Jungle boot – Lowa (liens : pros / particuliers)

Skyweight rapid dry – 5.11 (liens : pros / particuliers)

URBAIN :

En fonction de la zone du globe où vous vous trouvez, n’écarter pas la possibilité de vous équiper de chaussures avec membrane imper-respirant de type GORE-TEX, avec dans le meilleur des cas, des semelles hydrophobes afin d’éviter de glisser sur les surfaces métalliques, chaussées, pavés, carrelages…

Le modèles LOWA INNOX GTX, ZEPHYR GTX Mid et Hi de coloris noir ou wolf ainsi que 5.11 HALCYON PATROL seront parfaits à cet usage.

Innox gtx – Lowa (liens : pros / particuliers)

Halcyon patrol – 5.11 (liens : pros / particuliers)

FORÊT et relief exigeant :

Nous vous conseillons des chaussures avec membrane imper-respirant de type GORE-TEX maintenant parfaitement votre cheville avec semelles d’usure à relief accrochant le sol, notamment sur les surfaces rocailleuses et boueuses.

Nos avis pencheront plus pour les modèle LOWA Z6 GTX , Z8 GTX et MOUNTAIN GTX en fonction de la tige que vous souhaitez par rapport à votre taille et la charge portée.

Z6 – Lowa (liens : pros / particuliers)

Moutains boot – Lowa (liens : pros / particuliers)

Quel va être votre activité ?

Selon si vous êtes statique ou en mouvement, équipé lourdement ou non le chausson de vos chaussures est important.

En effet, les amortis de vos chaussures ne doivent pas être négligés, et peuvent avoir des conséquences graves sur votre colonne vertébrale, vos pieds et genoux.

Aussi, afin d’éviter toutes blessures au niveau de vos chevilles, faites le choix d’une tige type basse (basket), tige mi- montante (6 pouces) ou tige haute (8 pouces) pour un meilleur maintien. Ce choix reste toujours en fonction de l’activité pratiquée et de l’environnement choisi ou imposé.

En complément, l’avis du légionnaire :

Pour les chaussures un grand nombre de produits sont disponibles, et le choix est difficile, il doit rester néanmoins pragmatique.
Elles doivent être adaptées à la mission, tenir la cheville de manière efficace, elle doivent être suffisamment souples pour pouvoir prendre toutes les positions de tir de manière aisée, ne pas choisir de chaussures de type hautes montagnes cramponnables, les lacets doivent être changés par de la drisse type « suspente », il doit toujours y avoir un élastique de placé au niveau de la cheville pour pouvoir le cas échéant y rentrer le pantalon .
Attention les modèles trop chauds, peuvent être à double tranchant dans les situations où on ne peut les retirer, car mouillées elles sont plus longues à sécher et restent donc froides, le changement de chaussettes doit se faire dès que la situation le permet, pour les situations ou le retrait des chaussures est possible, le fait d’avoir quelques feuilles de journaux disponibles aidera à les sécher plus rapidement.

 

Les lampes à bouclier Fox Fury

Les lampes à bouclier Fox Fury

Découvrez les lampes tactiques FoxFury pour montage sur bouclier anti-émeute ou balistique en rattrapage. Ces lampes sont toutes aux normes CE. Elles résistent à des chutes d’un mètre maximum, et sont étanches IPX7.
Leur autonomie est de : 10h à 70 et 2h à 1200 lumens continu / lumière ultra brillante jusqu’à 5700 k / 4h à 380 lumens en turbo strobe / 1.5h à 380 lumens continu.
Leur poids varie entre 126 g et  596 g.
Elles peuvent être montées tout autour du bouclier et résiste à 260°c pendant 30 minutes !
Type de piles à utiliser : CR 123, rechargeable ou non.
Découvrez les meilleurs lampes pour bouclier en regardant la vidéo en français :

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.