Pourquoi choisir la laine Merinos ?

Pourquoi choisir la laine Merinos ?

Pourquoi nous privilégions les premières couches en laine ? 

Chez Terrang MP-Sec nous privilégions les premières couches en laine, si certain préfèrent encore le synthétique après cet article j’aurai raté ma mission. 

Quand on parle de laine on parle bien sûr de laine naturelle et surtout de haute qualité. Ici on parlera de laine de mérinos car elle est la laine ayant les meilleures propriétés et étant la plus disponible pour la production de vêtement, certaine laine comme la laine de yak sont encore plus performante mais étant moins disponible les vêtements sont plus compliqués à produire en quantité. 

Qu’est-ce que le mérinos ?

Le Merinos est une race de mouton, tout simplement. La particularité du mouton Mérinos est qu’il possède une laine ultra fine, bien plus que les autres races de moutons. L’épaisseurs (le diamètre de la fibre) de la laine s’exprime en microns, l’épaisseur peut varier de 11 à 24 microns chez le mérinos alors que la taille moyenne chez les autres moutons est de 37 microns. 

La laine ça gratte ?

Sachez que le mérinos ne gratte pas ou si vous êtes très sensible il ne grattera jamais comme le bon vieux pull de grand-mère que vous avez en tête quand vous pensez à la laine. 

Et ceci est dû à sa finesse, plus la laine est fine moins elle gratte, les vêtements en mérinos sont très doux au touché. 

Maintenant venons-en au pourquoi la laine est-elle à privilégier en première couche et non pas le coton ou les matières synthétiques ?

-Les vêtements en laine comme le coton résistent beaucoup mieux aux flammes et aux fortes chaleurs que ceux en synthétique. Le mérinos ne fond pas et ne perle pas, il est donc préférable de porter de la laine que du synthétique pour un usage professionnel en OPEX ou en mission de maintien de l’ordre, ou les risquent d’être en contact avec des flammes est présent.

-La laine ne garde pas les odeurs et est naturellement antibactérienne, pas de risques de chopper des champignons ou d’intoxiquer ses camarades si jamais vous ne pouviez pas vous changer durant quelques temps, ce que je ne vous conseille pas d’essayer avec le coton ou le synthétique. 
La laine à des propriété autonettoyante, c’est à dire que vous pouvez porter votre première couche plusieurs jours voire semaine d’affilé sans soucis (testé et approuvé sur 3 semaines), cela permet d’emporter qu’1 ou 2 vêtements de base plutôt que 10.
C’est pour cette raison que la laine est également conseillé pour les chaussettes.

-Les vêtements en laine régule la température du corps comme les sous-vêtements techniques en synthétiques, et vous garde au sec. C’est à dire qu’ils tiennent chaud quand il fait froid et qu’ils maintiennent aux frais quand il fait chaud tout en évacuant votre transpiration vers l’extérieur sous forme de vapeur.

-Contrairement aux fibres synthétiques la laine garde ses propriétés thermorégulatrices même humide, si vous avez pris la pluie ou transpiré bien plus que ne peut évacuer votre vêtements votre première couche ne deviendra pas inutile, en effet la laine peut absorber 30% de son poids en eau et maintenir ses atouts, ensuite ses performances commencerons à chuter. 

La laine sèche rapidement car elle est très perméable à l’air du fait de la finesse de ses fibres, elle sera un atout majeur sur le terrain si vous vous retrouver mouiller ou que vous enchaînez des phases d’efforts intenses avec des phases de repos statiques. 

Résultat de recherche d'images pour "militaire montagne"
Des militaires du 64e régiment de montagne Galicia (Crédit photo: 64e régiment Galicia)

La laine sera votre allié par tous les temps aussi bien en climat tropical qu’en altitude durant l’hiver, afin que votre vêtement soit le plus adapté à votre théâtre d’opération choisissez le grammage, le col et la longueur des manches en adéquation avec votre environnement. 

Pour l’hiver privilégié un col montant zippé et des manches longues qui vous permettrons de réguler votre température avec le zip si jamais vous deviez être en effort intense, pour un usage mixte un col rond et des manches longues et pour les climats chauds un col rond à manche courte, ah oui ! Et je ne vous ai pas encore dis que la laine offre une protection naturelle aux UV A et B.

Si vous avez des doutes sur la capacité à maintenir votre corps à la bonne température des études ont montré qu’après une heure d’effort par –5 degrés, la température à la surface de la peau des porteurs de laines avait chuté de 4 degrés en moyenne, alors que celle des porteurs de synthétique de 8 degrés en moyenne …  et plus vous perdez d’énergie à vous réguler moins vous en avez pour vos autres activités.

Les vêtements en laine craignent un peu plus l’abrasion mais sont également facile à réparer avec un simple fil et une aiguille. 

Mini Trousse de couture
https://www.terrang.fr/mini-trousse-de-couture-bcb.html

Vous comprendrez pourquoi les sous-vêtements en Mérinos sont le choix privilégié chez Terrang MP-Sec et pourquoi nous les conseillons à nos différents clients professionnels. 

PS: Ne gâchez pas les performances de votre première couche avec une seconde qui n’est pas adaptée. 

Pour les particuliers : ici.
Pour les professionnels : ici.

Comment choisir sa sangle Magpul ?

Comment choisir sa sangle Magpul ?

Magpul est une marque américaine reconnue pour son travail de développement en équipements et accessoires pour le tir de combat. Magpul fabrique en particulier des bretelles utilisées à travers le monde par les professionnels. La gamme est riche, il existe différents modèles et vous êtes nombreux à nous demander des conseils en boutiques.

Je vais donc vous présenter les différents modèles disponibles chez Magpul.

Tout d’abord il faut savoir que la base de tous les modèles est la même c’est à dire qu’il s’agit d’une sangle MS1. Une Sangle 2 points avec un slider permettant d’ajuster sa longueur rapidement au besoin. Cette sangle se fixe directement sur votre arme et ne permet pas d’être détachée rapidement. Cette sangle existe également en version rembourrée. Si vous souhaitez la rendre détachable rapidement, il vous faudra ajouter à votre sangle MS1 deux paraclips si vous disposez d’anneaux de fixation ou de deux QD sling slivel si votre arme possède des attaches QD.

La sangle MS1, une sangle 2 points, munis d’un slider permettant d’en ajuster rapidement la longueur.

La sanle MS1, ici en version rembourrée pour plus de confort.

Le QD sling slivel, un système d’attache pour sangle qui permet un détachement rapide QD (Quick Detach).

Le Paraclip, une pince permettant d’accrocher sur un anneau votre sangle à fusil. La pince peut être verrouiller afin qu’elle ne s’ouvre pas de façon involontaire.

Si votre arme ne possède aucun de ces deux systèmes d’attache ne vous inquiétez pas Magpul a pensé à vous et propose des attaches montables sur rail picatinny et sur tube de crosse.

Un point de fixation QD pour rail picatinny, cette accessoire existe également pour une attache Paraclip.

Un point d’attache QD pour votre tube de crosse AR15.

Un point d’attache Paraclip pour votre tube de crosse AR15.

Maintenant qu’est-ce que sont les sangles MS3, MS3 single QD et MS4 ? Et bien ces sangles contrairement à la MS1 permettent un détachage rapide sans rajouter d’accessoire mais surtout elles peuvent se transformer d’une sangle 2 points en sangle 1 point en une fraction de seconde.

La sangle MS3 est une sangle MS1 avec 2 paraclips et une pièce permettant de basculer d’une sangle 2 points vers une 1 point. La MS3 single QD est une sangle MS1 avec une attache QD à l’arrière et 1 paraclip à l’avant, ainsi que la même pièce permettant de basculer de 2 points à 1 point. La MS3 de couleur coyote est en dotation depuis 2017 au sein des Forces Spéciales française.

La sangle MS3, se fixe grace à 2 paraclips.

.

La sangle MS3 Single QD, se fixe avec une attache QD à l’arrière et un paraclip à l’avant.

La sangle MS4 quant à elle ne dispose pas de paraclip, elle fonctionne entièrement avec le système à détachement rapide « QD » (Quick Detach). Elle possède donc 2 attaches QD ainsi qu’une pièce spécifique à la MS4 permettant comme les MS3 de passer d’une sangle 2 points à 1 point.

La sangle MS4 se fixe uniquement en système QD.

Pour choisir entre la MS3, La MS3 single QD et la MS4 il faudra regarder ce qu’il y a comme système d’attache sur votre arme ou regarder ce que vous pouvez installer dessus.

Nous avons vu plus haut que nous pouvions ajouter des paraclips ou des QD sling slivel à notre MS1, on peut également ajouter un adaptateur MS3 ou MS4 qui permettra de basculer notre MS1 d’une sangle 2 points en une sangle 1 point. Il faut cependant absolument ajouter les paraclips ou les QD sling slivel à votre MS1 sans quoi l’adaptateur MS3 ou MS4 ne vous servira à rien. L’adaptateur se fixe à l’arrière et non à l’avant. Ainsi en installant 1 paraclips et un adaptateur MS3 sur votre sangle MS1 rembourrée vous aurez une MS3 rembourrée.

Adaptateur MS3

Adaptateur MS3 Single QD

Adaptateur MS4

  • MS1 + 1 paraclip + adaptateur MS3 = MS3
  • MS1 + 1 paraclip + adaptateur MS3 QD = MS3 single QD
  • MS1 + 1 QD sling slivel + adaptateur MS4 = MS4
  • Pour choisir entre Paraclip et QD Sling Slivel  c’est une question de goût personnel.

    Les paraclips sont plus sécurisant mais plus long à détacher car ils nécessitent 2 actions de l’opérateur et sont un poil plus lourd.

    Les QD sling slivel sont eux plus léger et plus rapide à détacher mais moins sécurisant, car une simple pression sur le bouton suffit à les détacher, il n’est pas impossible que votre sangle se défasse de manière involontaire.

    Pour les anti-QD sachez que Magpul a lancé le système QD-M, qui fonctionne sur le même principe mais oblige une pression sur 2 boutons à la fois ce qui rend le système plus fiable.

    Système QD-M, une évolution du QD classique, compatible avec les attaches QD standard mais offrant plus de sécurité, il permet un blocage à différents angles.

    Merci d’avoir lu cet article et n’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignement ou des conseils afin de choisir la sangle qui vous sera le plus adaptée.

    Pour les particuliers : ici.
    Pour les professionnels : ici.

    Chemise de combat ignifugée A900 Arktis

    Chemise de combat ignifugée A900 Arktis

    A l’écoute des retours d’expérience de nos clients professionnels et à la recherche des dernières technologies, nous sommes fiers de vous présenter la dernière version de la chemise de combat ignifugée Arktis A900.

    La principale évolution est le remplacement du tissu au niveau du torse par la nouvelle matière non feu d’origine italienne Firetek. Cette matière naturelle totalement ignifugée est plus respirante. Elle permet alors d’améliorer l’évacuation de la transpiration et de réguler la température.

    Le Firetek est également très confortable et stretch 4 côtés rendant cette chemise parfaite pour une utilisation sous un gilet de combat ou de protection balistique.

    L’imagerie thermique prouve que le tissu Firetek (image tout à droite) permet une régulation optimale de la température corporelle. 

    Le tissu Firetek a été testé en laboratoire et il est certifié UNI EN ISO 11612 – A1 – B1 – C1 – AATCC 100:1999 – AATCC 195:2011.

    Les épaules et les manches de la chemise A900 sont majoritairement en coton quadrillé résistant aux déchirures et retardant la flamme.
    Les coudes sont renforcés avec un logement permettant l’ajout de protections supplémentaires.

    Pour les particuliers : ici.
    Pour les professionnels : ici.

    Pourquoi adopter le système multicouche

    Pourquoi adopter le système multicouche

    Le système multicouche est un principe d’habillement qui consiste à superposer plusieurs vêtements aux propriétés différentes afin d’avoir la tenue la plus polyvalente et la plus adaptée aux conditions climatiques que l’on va rencontrer.
    L’avantage du système multicouche est sa polyvalence, ainsi on pourra passer aussi bien d’un endroit chaud et pluvieux à un endroit froid et sec et dans toutes les situations d’entre deux. Le système multicouche se divise généralement en 3 couches (il peut cependant monter à 4 ou 5 en fonction des différents climats et de ce que l’on recherche comme performance technique).

    Je vais maintenant vous présenter les caractéristiques techniques que doivent avoir les différentes couches.

    La couche de base :
    La première couche est la plus importante mais aussi la plus négligée de toute. Son rôle principal est de maintenir votre température corporelle stable et d’évacuer l’humidité de votre peau vers l’extérieur. Cette couche doit être collée à votre peau afin d’effectuer son rôle au mieux. Vous aurez le choix entre les fibres synthétiques ou les fibres naturelles pour cette couche. Mon conseil : privilégier la laine ! Les premières couches 5.11 et Arc’teryx LEAF sont en laine de Mérinos. Une race de mouton réputée pour la douceur et les qualités thermiques de sa laine. Une première couche en laine vous gardera parfaitement au chaud et au sec, vous n’aurez jamais l’impression de suer à l’intérieur. L’avantage par rapport au synthétique est que la laine est naturellement antibactérienne et antiodeur (testée et approuvée : 3 semaines 7j/7 sans la laver, je sais c’est sale mais c’est pour la science). C’est une fibre autonettoyante, elle gardera ses propriétés thermiques même humide (jusqu’à 30% de son poids en eau absorbé et les propriétés restent inchangées). Elle craint bien moins les fortes chaleurs ou les flammes que le synthétique.

    La couche intermédiaire :

    Celle-ci doit vous protéger du froid et/ou du vent et aider votre première couche dans le maintien de votre température corporelle. En fonction de votre activité et du temps cette couche pourra prendre diverses formes telles qu’un pull ou une polaire, un coupe-vent, une softshell ou une doudoune. Le mieux étant de privilégier un vêtement qui restera respirant et qui ne gâchera pas tout le travail fourni par votre première couche. (Pour répondre au mieux à la situation cette couche peut être divisée en deux petites couches intermédiaires, une pour le froid et une pour le vent).

    La couche externe :

    Celle-ci est la couche la moins utilisée mais celle qui doit être la plus performante, c’est aussi généralement la plus chère car les matériaux utilisés sont très techniques. Cette couche doit vous protéger de la pluie. En effet, la plupart des secondes couches mixtes chaleur/vent sont déperlantes et résistent seulement à des petites pluies, la dernière couche est donc là pour faire face au déluge. Mais elle doit également rester respirante pour vous éviter de finir tremper à cause de la condensation que la chaleur de votre corps va produire. C’est là où se trouve le défi : faire un tissu le plus imperméable possible tout en le laissant évacuer la transpiration. On parle de membrane imper-respirante.

    Le système multicouche est applicable aussi bien sur la partie haute que la partie basse de votre corps.
    Et vous n’êtes pas obligés de porter toutes les couches toujours en même temps, l’intérêt est d’associer les différentes couches entre elles en fonction de la météo.

    J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre ce principe et vous donnera des idées de configurations pour l’hiver, n’hésitez pas à partager avec nous la vôtre.

    Nos meilleures marques pour bien vous équiper :

    5.11 pour les particuliers et pour les professionnels
    Arc’teryx LEAF pour les particuliers et pour les professionnels

    Quelle lampe stylo pour votre EDC ?

    Quelle lampe stylo pour votre EDC ?

    La lampe est certainement le premier élément qui nous vient à l’esprit au moment de constituer son ceinturon ou son Every Day Carry (EDC). Et le moins que l’on puisse dire c’est que la gamme est VASTE ! De la lampe de supermarché à la dernière SUREFIRE en passant par les marques asiatiques. De la Flashlight à la torche gadget, du matos pro au faux bon plan… Faites votre choix !

    Il y a 10 ans je portais toujours sur moi une Flashlight. Le but était d’avoir une grosse puissance de lumens à portée de main, et éventuellement pouvoir gêner un agresseur. J’ai utilisé Surefire, mais aussi Olight ou Fenix qui faisaient l’affaire pour cette utilisation « citoyen lambda ». Mais ces lampes sont volumineuses, plus lourdes que la moyenne, les piles se consomment vite et ce n’est pas l’idéal pour mettre dans la poche du Jeans… Progressivement, j’ai fait passer ces gros formats dans les sacs à dos/sacs à main du foyer. Peu importe le sac que l’on prend pour sortir, ils ont tous une Flashlight à l’intérieur en permanence, dans une poche facile d’accès.

    Avantages de la PENLIGHT

    Depuis plusieurs années, mon choix s’est porté sur les PENLIGHT au quotidien, un format tout simplement génial. Les technologies modernes ont permis de créer des formats compacts avec des puissances bluffantes.

    • Si vous êtes professionnels, une PENLIGHT ne remplacera pas une Flashlight, mais c’est une lampe de secours (BACKUP) indispensable ;
    • Elle se glisse dans n’importe quelle poche ;
    • Ne prend pas plus de place qu’un stylo ;
    • Ne pèse que quelques grammes  (50 g en moyenne) ;
    • Fonctionne avec des piles AAA, facilement trouvables et à bon prix ;
    • Idéal aussi pour les pros en civil, le format discret ne déforme pas les poches du pantalon ou de la veste de costard.

    Pourquoi une ASP ?

    J’ai découvert la gamme de lampe ASP notamment via la Scribe. J’ai eu l’occasion d’en parler dans d’autres articles, je suis tout simplement fan de ce produit. Robuste, fiable, puissante, légère et… garantie à vie. Le service SAV d’ASP est assuré en France. Si, dans le cadre d’une utilisation normale, votre lampe venait à faiblir, elle sera prise en charge, réparée ou remplacée. Si le coût à l’achat de ces lampes professionnelles peut paraître un peu plus élevé, l’investissement est vite amorti. Calculez simplement combien de lampes à 40-50€ vous avez acheté au fil des années… Investir dans une lampe ASP ou Surefire c’est la garantie d’avoir un service dédié aux pros derrière votre achat.

    Quelle est la meilleure PENLIGHT chez ASP ?

    Cette année, la marque a sorti une évolution de la SCRIBE, appelé SCRIBE DF (Dual Fuel), et c’est du costaud.

  • 350 lumens contrôlés et certifiés ANSI. Dans un format Stylo.
  • Mode économie d’énergie 15 lumens par double pression.
  • Livrée avec une accu rechargeable. La tête de la lampe se dévisse et permet de la charger via un adaptateur mini USB.
  • Indicateur de charge par Led.
  • Vous êtes en mission et vous avez oublié de charger votre lampe ? Pas de problème, vous pourrez utiliser 2 piles AAA, c’est le DUAL FUEL system.
  • Poids : 64 g (avec les piles) ! Déjà disponible, chez tous les revendeurs ASP au tarif de 105€ TTC.

    En seconde position,

    La fameuse SCRIBE, qui certes ne fait QUE 180 lumens, mais est aussi plus discrète et disponible pour 80€. Poids : 54 g (avec les piles) Un must have.

    En troisième position,

    On trouve la RAVEN, une version en polymère qui présente l’avantage d’un poids ridicule de 44 g (avec les piles). Pour une puissance de 140 lumens avec un mode économie d’énergie, disponible pour 65€ et toujours garantie à vie.

    Be ready !

    Achat pour particuliers : ici.
    Achat pour professionnels : ici.

    Pourquoi opter pour les silencieux LEI ?

    Pourquoi opter pour les silencieux LEI ?

    LEI (Law Enforcement International) est une société anglaise fabricant des modérateurs de son d’armes à feu et des accessoires destinés aux Forces de l’Ordre, au Ministère de la Défense et aux organismes gouvernementaux britanniques et étrangers. Les silencieux LEI équipent les carabines LMT (Lewis Machine Tools) pour le marché du fusil de tireur d’élite L129A1 Sharpshooter pour les DMR (Designated Marksman Rifle) de l’armée anglaise. L’intérêt militaire n’est donc pas à justifier dû au travail de LEI avec le ministère de la défense Britannique. 

    L’intérêt pour les tireurs sportifs est d’avoir un modérateur de son de qualité, norme militaire et au prix relativement abordable. Beaucoup de clubs de tir demandent aujourd’hui aux détenteurs d’AR15 de faire moins de bruit, c’est donc un plus de s’équiper d’un silencieux LEI qui réduit le son jusqu’à 31 db !

    Nous avons testé en particulier le modèle QD-16 pour AR15 équipé d’un manchon Manta sur une carabine Daniel Defense M4V7S :

    Le modérateur de son QD-16 est fourni dans une petite pochette noire munie d’un passant ceinture, une bague QD compatible sur les caches flammes standard AR15 pour un montage rapide sans outil ni accessoire.

    Nous avons privilégié d’installer un manchon Manta pour se prémunir de la chaleur, l’installation est facile avec un peu de lubrifiant et il suffit de couper le surplus du manchon au cutter.

    Le silencieux LEI monte en température normalement pendant la séance, il n’est pas très lourd (730 g) et mesure 204 mm, sur un AR15 en 11.5″ ce n’est pas si long. Le manchon Manta s’avère précieux quand on décide de vider deux chargeurs en quelques secondes !

    Afin de ne pas vous brûler, prévoyez une paire de gants ou un chiffon. Le manchon Manta ne prend que la partie du modérateur de son, pas la partie QD.
    Les performances des silencieux LEI sont maintenues sur plus de 20.000 coups grâce à une composition en acier inoxydable et alliage titane -niobium. Cette fabrication lui confère une très bonne résistance à la corrosion.

    *Pour rappel les modérateurs de son ne sont plus considérés comme un élément d’arme, mais l’autorisation ou la déclaration de l’arme correspondant au modérateur de son voulu doit être fournie pour l’achat.

    Achat pour particuliers : ici.
    Achat pour professionnels : ici.