RUSH 72 : Le meilleur sac pour le tir sportif ?

RUSH 72 : Le meilleur sac pour le tir sportif ?

Review sac à dos RUSH 72 5.11 Tactical

Les Tireurs de l’association MELYVYA’S SHOOTING TEAM sont heureux de pouvoir vous faire un retour d’expérience après une saison TSV (Tir sportif de vitesse discipline de la FFtir) d’utilisation du sac à dos RUSH 72 5.11 Tactical mis à notre disposition par la société Terräng MP-Sec France.

Dans la pratique du tir sportif de vitesse, où nous cherchons en permanence à optimiser chaque geste afin d’améliorer nos performances, le matériel contribue à cet objectif. Cela est vrai pour le matériel de tir à proprement parler, mais également les matériels qui permettent d’assurer le transport de ces outils comme notamment le sac à dos que nous avons adopté pour les raisons que nous allons évoquer.

La première chose importante est la capacité d’emport. En effet, avec ses 47,5 litres, on peut stocker aisément et de manière ordonnée, tous les outils et accessoires que nous emportons en compétition. Ce volume est extensible avec le système ingénieux et réglable sur l’avant du sac, qui permet d’accueillir des éléments encombrants comme le ceinturon équipé du holster et des portes chargeurs, mais également une paire de chaussures supplémentaires pour s’adapter à la nature parfois changeante du terrain, et ce sans gréver le volume de la poche centrale. De plus des sangles dégraffables permettent d’accéder à tout le volume du sac (180° d’ouverture), ou de le rendre très compact en mode « sur mesure » en position fermée.

Cette poche centrale est elle-même divisée en plusieurs petites poches zippées de différents volumes qui permettent d’organiser au mieux la ventilation des matériels. Ainsi, ça les rend non seulement accessibles, mais aussi facilement identifiables grâce aux filets en mailles qui composent certaines de ces poches.

La poche arrière dorsale rigide permet quant à elle de stocker sans les endommager, des éléments administratifs comme les feuilles de match, les autorisations de détention, carnets de notes et globalement tout autre document papier.

Les poches latérales quant à elles, seront utiles pour percevoir des éléments dont on souhaite une accessibilité immédiate comme les cartouches, les chargeurs supplémentaires, le matériel de nettoyage, …

Les larges bretelles matelassées rendent le transport de ce sac à dos confortable mais aussi sécuritaire dans la qualité et la solidité de ces matériaux. Il propose même une ceinture ventrale et une sangle de poitrine réglable en hauteur, qui améliorent la fixation du sac sur le porteur, si nécessaire.
Posé il ne s’affaisse pas grâce à un élément rigide dorsal, entouré d’une structure matelassée, et cela améliore également le transport sans hypothéquer le confort.

Les passants MOLLE, largement présents, permettent l’adjonction d’éléments supplémentaires, comme pour ce qui nous concerne, une trousse de secours, qu’il ne nous semblait pas opportun de vider dans l’une des poches existantes du sac, vu sa spécificité, et la nécessité de pouvoir la transporter aisément et sans les contraintes de l’encombrement et du poids de tous nos équipements, mais également de la mettre en œuvre rapidement.

Enfin nous devons citer un avantage supplémentaire de ce sac à dos par rapport à un sac de tir classique : sa polyvalence. Sur des grosses compétitions avec pas mal de déplacements entre les stages, on peut le poser sur un caddie. En effet le poids des matériels et surtout des munissions, commence à peser au long de la journée.
Si par contre les stages sont concentrés avec peu de déplacement ou de place, on peut se libérer de la contrainte du caddie (encombrant) et transporter le sac sur son dos.
En plus d’un sac de tir, cette polyvalence permet aussi de l’utiliser dans d’autres contextes, comme pour voyager (sur de petites manifestations, il nous arrive d’y stocker aussi nos vêtements et nécessaire de toilette), randonner, nous déplacer en deux roues à l’entraînement ou au travail, … Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.

En conclusion, ce sac à dos robuste, à géométrie variable, confortable et d’un grand volume, se révélera comme un excellent compagnon de route, tant en compétition qu’à l’entraînement, en mode pro ou loisir.

Caractéristiques :

  • 25 compartiments individuels
  • Compartiment fourre-tout extérieur pour casque ou équipement
  • Compartiment principal très spacieux avec poches zippées en maille
  • Ouverture principale jusqu’à 180°
  • Compartiment avant d’administration pratique avec poche documents
  • Emplacement pour un réservoir d’hydratation
  • 2 poches latérales
  • Nombreux passants MOLLE
  • Poche zippée pour lunettes en micro polaire
  • 4 sangles de compression externes
  • Bretelles réglables matelassées, ergonomiques et profilées
  • Clip de libération sur chaque bretelle
  • Sangle de poitrine réglable en hauteur
  • Ceinture abdominale
  • Orifices pour le routage de tuyaux ou de câble de communication
  • Emplacement patch et bande patronymique
  • Compatible avec le système Rush™ Tier

Spécificités :

  • Nylon 1000D résistant à l’eau
  • Compartiment principal : 58 x 34 x 21 cm
  • Volume : 47,5 litres
  • Fermetures à glissière YKK®
  • Tirettes Glove-Friendly facilement accessibles avec des gants
  • Poids à vide : 2,3 kg

Achat pour particuliers : ici.
Achats pour professionnels : ici.

Chargeurs Glock Magpul PMAG

Chargeurs Glock Magpul PMAG

Glock 26 et 19 – PMAG 12 et 15 coups

Les chargeurs de Glock 26 d’origine contiennent 10 cartouches et sont à fleur du bas de poignée, laissant l’auriculaire dans le vide. Cette solution est la plus compacte mais la moins confortable à la tenue. Glock propose bien une talonnette +2 augmentant la capacité à 12 coups et offrant un support salvateur au petit doigt mais au prix d’une proéminence peu harmonieuse et d’une ergonomie douteuse.
Les PMAG 12 offrent d’emblée une capacité de 12 coups et une talonnette pour cet auriculaire oublié par le 26. La prouesse réside dans la compacité et l’ergonomie du bas de chargeur. Il dépasse juste ce qu’il faut, pas plus. Et bien moins que la talonnette Glock.
Les PMAG 15 pour Glock 19 emportent quant à eux 15 coups, tout comme les chargeurs d’origine. A l’instar des chargeurs Glock, ils iront aussi très bien dans un Glock 26 et sont parfaitement compatibles avec les diverses rallonges de poignées Xgrip, Pachmayr ou autre. 15 coups aussi donc, mais un talon de chargeur plus épais que le chargeur original. Ça peut en gêner certains mais pour ma part j’apprécie, les rechargements sont plus sûrs avec la poignée de ce compact, notamment pour les grandes mains ou les utilisateurs d’un magwell.

Les PMAG sont fabriqués dans un plastique fibreux qui semble de qualité, de toute façon la marque ne laisse aucun doute à ce sujet. La texture est lisse et glisse parfaitement dans les puits de chargeur, à l’introduction comme à l’éjection. Une petite fenêtre sur le côté du chargeur permet de visualiser la présence d’une cartouche lorsque celui-ci a atteint sa capacité maximale qui est marquée à côté de cet orifice.

D’ailleurs c’est le seul orifice que vous y trouverez. Pas de petites lumières numérotés sur le dos du chargeur pour savoir combien de cartouches il contient comme sur les Glock. Cela va certainement constituer un point de désaccord entre utilisateurs. Ça fera de la conversation au pas de tir. Je faisais partie des détracteurs de ce point au début. Mais dans les faits ça ne me manque pas, même en tir dynamique soutenu dans la mesure où, en caricaturant à l’extrême, un chargeur est plein ou vide… et si l’on ne sait plus trop, on engage un plein et on voit plus tard. Keep it simple. Magpul, en gros.
Les talons de chargeur comportent le désormais bien connu panneau dot matrix permettant de numéroter ses chargeurs par points de peinture ou de vernis emprunté à madame. Simple et pratique. Magpul, encore.

La planchette élévatrice est orange, tout comme celles des chargeurs Glock de cinquième génération. Pratique pour identifier la cause de sa culasse en arrière d’un simple coup d’œil : orange c’est vide, rechargement. Pas orange, c’est la mer… . A noter qu’il faut entretenir ses chargeurs et nettoyer cette planchette qui ne reste pas orange très longtemps selon le volume de tir et les munitions utilisées.
Sur ce point le démontage est facile. Bien plus facile que ces foutus fonds de chargeur Glock impossibles à démonter sans ruiner le plastique et perdre son flegme.

A l’usage aucun incident notable, même une tendance sur le Glock 19 à une extraction plus facile lorsque l’arme est très chaude. Ces chargeurs sont de première qualité, et l’on en attendait pas moins de Magpul.
Du coup, faut-il en acheter ? Absolument ! Pourquoi, parce que ça fait badass d’avoir du Magpul sur son Glock 19 MOS fileté ? Oui mais non, plutôt parce que pour une raison mystérieuse mais certainement valable, ils sont moins chers que les chargeurs d’origine Glock tout en faisant parfaitement le job !

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Retex Armée française sur la poignée Grip Pod

Retex Armée française sur la poignée Grip Pod

Présentation de la marque Grip Pod®

La société Grip Pod® System a été créée en juin 2005 dans le but de développer et de commercialiser un bipied avant vertical révolutionnaire compatible avec le fusil M-4 / AR15 / M-16 pour les marchés militaires, de police et le tir sportif. Depuis sa création, les forces armées des États-Unis ont adopté le Grip Pod® comme solution standard pour le personnel de combat et de soutien.

Pourquoi ce besoin pour le HK416 ?

L’utilisation d’une poignée sur le HK416 est indispensable car elle permet de limiter la fatigue musculaire et de ne pas subir le poids de l’arme répartie sur l’avant sur ce type de fusil. Le bipied offre une meilleure précision de tir.

Pourquoi GripPod est la meilleure solution ?

Poignée robuste et rustique, elle est facile d’utilisation et permet une mise place rapide des bipieds lors d’une transition position debout/couché. La mise en place de ce type de poignée permet aussi d’éviter l’utilisation d’un bipied traditionnelle moins facile à déployer car le bipied est intégré à l’intérieur. L’entretien et la maintenance est facilité grâce au démontage intégral de ces éléments. Le kit pour switch pourrait se révéler utile si une interface et une dotation de lampe de type Surefire est prévue dans le futur.

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

MEDIC – Kit rétrofitage enfant pour trousse santé

MEDIC – Kit rétrofitage enfant pour trousse santé

Chers partenaires,

Suite à une demande de l’Education Nationale pour remettre à niveau les trousses santés basiques mises en place après les attentats de 2012, nous vous proposons ces quatre dispositifs de santé :

Garrot enfant jaune fluo à cliquet M2 pour stopper les hémorragies des extrémités. Simple, intuitif et efficace, il est conçu pour une application pédiatrique et destiné à être utilisé sur des individus pesant moins de 120 lb (55kg) avec des petits membres de 2.5″ (6.3cm) de circonférence.

Le WoundClot Trauma Gauze est destiné au contrôle des saignements des plaies traumatiques, y compris des applications de saignements modérées à sévères. Classe IIb marquage CE. Rapide et sans contre pression.

Le pansement compressif d’urgence de type israélien FCP01 (First Care Products) militaire est conçu pour le traitement des hémorragies et des traumatismes graves. Le pansement compressif FCP intègre plusieurs composants « tout en un », facilitant le traitement et permettant un gain de temps précieux en situation d’urgence.

Paire de gants imprimés pour les primo-intervenants qui sont tenus d’évaluer, de traiter et d’enregistrer les signes vitaux des patients dans des contraintes de temps et de pression intenses. Le Ready Glove® transforme l’équipement de protection essentiel en une surface dynamique avec une invitation visuelle pré-imprimée.

Poche iMas individuel et intuitive qui permet de garder un pack de traumatologie individuel aussi compact que possible. L’accessibilité du contenu est fidèle à la philosophie MARCH ou C-ABCDE. La conception du dégrafage Velcro® permet un accès facile à une main sans que la poche soit fixée au corps et en quelques secondes la poche est ouverte, posée à plat et le contenu accessible. Vendu vide.

 

Ce kit vous permettra de démarcher ou de répondre aux demandes de vos clients recevant du public : écoles, stades, hôtels, centres commerciaux… Ces quatre dispositifs sont certifiés CE et sont en vente libre.

Vente aux particuliers : ici.
Ventes aux professionnels : ici.

Review du sac COVRT 18 de 5.11 Tactical

Review du sac COVRT 18 de 5.11 Tactical

Le Covrt 18 de 5.11 Tactical, un sac discret à l’organisation incroyable !

Après plusieurs mois de tests, nous vous livrons notre analyse du sac Covrt 18 de la marque 5.11 Tactical dont la réputation n’est plus à faire.

L’aspect extérieur du sac est d’une discrétion exemplaire, ressemblant à un sac de sport simple, solide et sans fioritures.

Au niveau du dos, le sac possède un dos confortable fait d’un mélange de mesh permettant une respiration du dos et de mousse assurant le confort lors de son utilisation.

Les bretelles sont rapidement détachables, et avec leur velcro permettent d’attacher un ensemble d’accessoires, que ça soit une lampe ou un système de navigation GPS. On notera un petit loop qui sert à fixer le tuyau d’une poche à eau, un petit détail agréable pour éviter que celui-ci ne se balade lors d’une marche.

En parlant de poche à eau, celle-ci peut être installée dans le compartiment prévu à cet effet. On peut également y installer une plaque balistique pour les professionnels.

Maintenant attaquons le sujet principal : l’organisation interne.

Le sac a une contenance de 30 litres. Une capacité énorme pour un sac qui peut servir autant d’EDC que de sac de voyage pour un voyage de courte durée.

La première poche est équipée d’un système Molle et Velcro combiné permettant une organisation multiple selon vos types de poches.

Elle est facilement arrachable afin d’accéder rapidement à son contenu. Elle peut également être repliée sur elle-même pour convertir le sac en une version assaut et privilégier l’accès au matériel (médical, illumination ou autre selon les besoins de la mission)

La poche administrative peut sembler petite à première vue mais se révèle profonde et bien organisée pour y mettre des stylos, carnet, lampes ou encore un portefeuille.

Deux petites poches discrètes placées devant le sac, en dessous de cette poche administrative et sur la première poche, aident dans le quotidien dans l’emport de petites choses que ça soit un cache cou, une barre de céréales ou même un passe de transport qui facilitera les passages des portiques.

Deux filets de mesh rétractables lorsque non utilisés sur les côtés du sac accueillent sans problème une bouteille d’eau, un parapluie ou bien une petite veste légère de pluie bien qu’on préfère placer cette dernière dans le compartiment principal.

Le compartiment principal… C’est un monstre pouvant accueillir une quantité de matériel plus qu’importante. Avec sa poche pour ordinateur portable accueillant un 15 pouces sans soucis et ses deux poches en mesh intégrées pour le petit matériel (nécessaire de toilettes, câbles, grignotage, etc), le trou béant restant permet de mettre une veste, trois jours de vêtements sans se fatiguer, les sangles de compression aideront par la suite à compacter le sac pour une meilleure tenue sur le dos.

Par beau temps ou pour votre séance de tir, 5.11 a pensé à vous avec une poche à lunettes en microfibre sur le haut du sac, encore une attention au détail qui nous sert quotidiennement.

La dernière poche se fait discrète et c’est dans son design. C’est la poche de port d’arme. Avec un revêtement en velcro et accessible des deux côtés du sac, elle est faite pour un holster recouvert de velcro s’accrochant ainsi à l’intérieur et avec un accès rapide et efficace à votre arme. Bien que cette poche s’adresse particulièrement aux professionnels, on peut sans problème l’utiliser pour une poche médicale, des documents sensibles ou même un petit ordinateur.

En conclusion : un sac discret, solide et avec une organisation très bien faite, on ne peut qu’apprécier que 5.11 sorte un produit aussi bien pensé que l’on soit civil ou bien professionnel.

Achat pour particuliers : ici.
Achat pour professionnels : ici.

Retex chemise de combat A110 Arktis

Retex chemise de combat A110 Arktis

Nous souhaitions réaliser aujourd’hui un retour en images sur la chemise de combat Arktis climat chaud A110, ici en coloris Charcoal.
Personnellement, je l’utilise d’avantage comme une sur-chemise que comme une chemise traditionnelle, que ce soit en randonnée, en forêt ou bien au stand de tir.

Quand il fait froid, je peux mettre une Atom de chez Arc’teryx en dessous, comme ça, je n’ai pas peur de la déchirer car la A110 la protège. Et quand il fait plus chaud, je suis en tee-shirt, voir même torse nu, sous la chemise : ainsi, même bras sont protégés des piqures, griffures et autres désagréments que l’on peut rencontrer en forêt ou sur un stand de tir.

Un petit peu plus sur cette chemise :
Elle a 6 poches : une sur chaque bras et deux de chaque coté sur la poitrine.

Sur les bras, la poche est légèrement inclinée pour un accès plus aisé. Fermeture éclair YKK. Un velcro recouvre toute la poche pour y mettre des patchs ou tout autre système sur velcro. Comme vous pouvez le constater sur la photo, le velcro a été cousu pour pouvoir y mettre un stylo, par exemple. Les 2 poches de bras sont identiques des 2 côtés.

Ensuite, voici les 2 poches superposées sur la poitrine. La première est une très grande poche avec une large ouverture qui permet d’y ranger ce que l’on veut. Ici, une poche Snugpak 1 litre :

Pour la seconde, il y a une petite particularité, elle s’ouvre par le haut avec un rabat velcro :

Mais il y a une petite astuce : sur l’extérieur de cette poche, il y a une fermeture éclair :

Pour quoi faire ? Arktis étant une marque orienté tactique, lorsque vous portez un gilet pare-balles, les poches de poitrine sont inutilisables. Mais pas avec la chemise A110 😉

Dans le dos, on retrouve 4 soufflets pour laisser passer l’air, lorsque l’on ne transporte pas de sac :

Achats pour particuliers : ici.
Achats pour professionnels : ici.