Outils nécessaires :

  • 1 chasse goupille de 3mm (ou  un petit tournevis, ou une clef à laine de 3mm..)
  • 2 pinces à bec plat
  • 1 réglet
  • 1 pointe à tracer
  • Une dremel avec un disque à tronçonner (+ lunettes de protection), ou une scie à main
  • Une cale à poncer.

1 – Démontage du chargeur :

Avant de procéder : vous devez savoir que le talon du chargeur coulisse via des petites glissières sur le chargeur. Il s’extrait du chargeur en le faisant coulisser vers l’avant

Manipulation : Démontage du talon

  • Tenez le corps du chargeur (bossette vers l’avant, arrière du chargeur vers l’avant) avec votre main gauche si vous êtes droitier (et réciproquement)
  • Avec l’autre main saisissez-vous  du chasse goupille pour appuyer sur le téton (le « rond » que l’on voit sur le talon du chargeur) de l’insert plastique et ainsi le dégager du talon, vous allez comprimez le ressort donc n’hésitez pas à appuyer. Dans le même mouvement, tirer le talon vers vous ! Après 1 cm de course votre chasse goupille devrait se bloquer contre la paroi interne du chargeur. Retirer le chasse goupille, il vous suffit alors de finir de faire glisser le talon à la main. Attention ! Avec la pression du ressort si vous ne retenez pas l’insert dès qu’il apparaît, vous devriez voir voler dans votre atelier un kit « ressort + insert »…avec un peu de chance le follower orange restera dans le chargeur lol !

2 – Modification de la première spire du ressort

Avant de procéder : la spire plate du ressort, la seule, est celle qui se loge contre l’insert plastique.  Cela permet une poussée bien verticale. Vous noterez alors qu’à l’autre bout, la spire qui se loge dans le follower n’est pas plate…De ce fait lorsque le chargeur est remplis il se peut que le follower ne soit plus correctement guidé dans le chargeur, voire même il peut y avoir un point dur. Nous allons donc ici « aplatir » cette fameuse première spire du ressort pour qu’elle se loge intégralement sous le follower et ainsi mieux répartir la pression du ressort

Manipulation : A l’aide des 2 pinces vous allez aplatir la première spire.

  • Utiliser la première pince à bec plat pour serrer/ maintenir le ressort juste après la deuxième boucle (si vous êtes droitier, utiliser cette première pince avec la main gauche) puis,
  • Serrer la spire montante avec la deuxième pince en vous positionnant au ras des becs de la première, et enfin
  • Plier cette fameuse spire montante vers le bas jusqu’à ce qu’elle soit bien à l’ horizontale. C’est la pince dans votre main droite (si vous êtes droitier) qui fait le boulot.

Résultat : la première spire du ressort doit désormais pouvoir se loger parfaitement sous le follower orange.

3 – Raccourcissement de l’insert plastique

Avant de procéder : dans le talon se loge l’insert plastique que vous avez dégagé à l’aide du chasse goupille à l’étape 1. En réalité, lorsque vous mettez 30 cartouches dans votre chargeur, le ressort se comprime tellement que le follower orange vient toucher cet insert. Il n’y a pas donc plus de jeu mécanique, le follower ne peut pas descendre plus bas à l’intérieur du chargeur. La première cartouche sur le chargeur, retenu par une des lèvres,  vient donc buter sur la culasse lorsqu’elle est fermée. Le corps du chargeur ne peut plus monter pour s’accrocher, sauf à exercer une très forte pression. J’ai pu mesuré qu’une fois le chargeur en butée, il faut encore forcer sur 5mm avant de le verrouiller. Il y a donc bien une contrainte quelque part ! ….En raccourcissant légèrement la longueur de l’insert, on va ainsi redonner du jeu à la première cartouche permettant alors un verrouillage plus facile du chargeur. L’objectif étant de le raccourcir pour gagner l’équivalent d’une cartouche.

Manipulation : Couper l’insert

  • La longueur suffisante à couper et de 1cm. Ce qui veut dire qu’il doit rester 22 mm sur l’insert (cf photos). Utiliser donc un réglet et une pointe à tracer pour faire un repère pour savoir où couper.
  • Avec la dremel et le disque à tronçonner (c’est plus facile) faite une découpe suivant votre repère et biseauté légèrement les bouts.  N’oubliez pas de porter des lunettes de protection pour vous protéger des projections de petits morceaux de plastiques dues à la découpe de l’insert.
  • Une fois découpé, avec votre cale à poncer, faite en sorte d’avoir une découpe bien droite et ébavurée.

Résultat :  L’insert est découpé, ébavuré….y’a plus qu’à remonter

4 – Remontage :

  • Insérer le ressort sous le follower orange (la spire que vous avez modifiée). Vous ne pouvez pas vous tromper, le ressort est de forme trapézoïdal. La première spire est plus petite que la dernière, donc il a un sens.
  • Faite glisser l’ensemble dans le chargeur, là encore il n’y a qu’un sens possible, vous ne pouvez pas vous tromper
  • Rajouter l’insert plastique dans la dernière spire. Lui à un sens par contre! Il doit épouser la forme interne du chargeur, donc la partie arrondie vers l’avant.
  • Appuyer, à la main, l’insert pour le faire rentrer dans le chargeur, puis faite glisser le talon sur ces glissières jusqu’en butée arrière.
  • Une fois monté, assurez-vous que le téton de l’insert est dans son logement dans le talon. Si ce n’est pas le cas, il suffit de taper la partie avant ou arrière (la tranche) du chargeur dans la paume de la main. Il devrait se mettre en place tout seul.

Optimisation pour TSV uniquement

Si vous souhaitez encore gagner un peu pour le reload, notamment en TSV, sans avoir besoin de claquer exagérément le chargeur, vous pouvez couper au maximum 2 spires du ressort, côtés insert plastique. Cependant, avant de découper, vous devrez absolument roder votre ressort et donc faire 4-5 chargement au maximum de la capacité. Ensuite, je vous conseille de faire spire par spire avant d’en couper 2 d’entrée de jeu, et de vérifier à chaque fois le résultat. Je l’ai fait, et je n’ai aucun incident, les dernières cartouches montent parfaitement. Le fait de couper les spires ne changent pas la force du ressort, mais la puissance avec laquelle il va faire monter les dernières cartouches.

Et pour coller parfaitement au règlement PCC, en départ option 1, il vous faudra raccourcir l’insert un peu plus…..(si je reprends ma méthode de mesure comme sur la photo précédente, faut qu’il reste 15mm) mais je n’irai pas plus loin dans mon explication ;). Pour faire cela il faut pratiquer le TSV, et être en possession de la dérogation chargeurs grande capacité.

Dernière chose, pour encore améliorer l’éjection, vous pouvez toujours polir la cage en acier, je l’ai fait aussi. Attention, ne prenez pas le risque de la démonter. Protéger plutôt votre chargeur avec du scotch pour ne pas polir le plastique.  (sur la photo, le chargeur de droite a été poli)

Désormais y’a plus qu’à comme on dit….dans mon cas cela fonctionne très bien ! On sait que la perfection n’existe pas mais là avec ces nouveaux chargeurs, je ne vois pas ce qu’on peut reprocher au Stribog ! En ce qui me concerne, vu le tarif, vu les performances, y’a pas photos c’est la carabine 9mm idéale !

En complément :

Depuis l’écriture de l’article, j’ai tiré un bon millier de cartouches dans mon PCC. Tous mes chargeurs sont optimisés comme décrit dans l’article ci-dessus. Je me devais de vous informer que de temps en temps la culasse reste fermée chargeur vide. Autrement dit, après le tir de la dernière cartouche insérée. L’accroche de l’arrêtoir de culasse n’est plus aussi franche. Personnellement, dans la pratique du TSV, cela ne me dérange pas. On n’effectue jamais de reload chargeur vide, du moins on évite… Si maintenant ce n’est pas non plus un soucis pour vous, alors vous optimiser vos chargeurs.

Pour les particuliers cliquez-ici

Pour les professionnels cliquez-ici

(Visited 166 times, 1 visits today)