Depuis 2015, nous avons pris conscience qu’une situation extrême, n’arrive pas qu’à l’autre bout du monde, et n’est pas réservé aux seuls pros. Nous avons vu depuis, bon nombre de gens se sentir concerné, qui ont suivi des formations de premiers secours, et s’équiper personnellement pour être prêt pour le « au cas où ».

On parle souvent des primos intervenants, mais quand on y pense, les primos intervenants sont aussi les gens aux quotidiens. On peut tous se retrouver confronté à une situation qui va nécessiter des gestes de premiers secours, un malaise dans les transports, un accident de la circulation, une agression physique grave, un attentat. Bref dans notre quotidien de gens qui prennent la route ou les transports pour aller travailler, on peut tous un jour se retrouver dans le rôle du primo intervenant, et en attendant les secours, il vaut mieux savoir faire les gestes de premiers secours que de sortir son smartphone pour faire un live sur les réseaux sociaux.

Moi depuis 5 ans, je ne quitte plus mon garrot et mon pansement compressif quand je suis sans sac, et j’ai toujours mon ifak (Individual First Aid Kit) dès que mon emport me le permet. J’ai testé plusieurs sortes de port pour avoir ce minimum sur moi, et lors de ma dernière mise à jour de secourisme, je me suis rendu compte que l’essentiel était de stopper l’hémorragie. Du coup j’ai réduit au strict nécessaire, un garrot et un pansement compressif.

Du coup, pour le port du garrot, j’ai opté pour un port à la ceinture, de manière à ce qu’il soit accessible, ambidextre, discret ou pas en fonction de son activité. J’ai pris l’avion avec mon garrot à la ceinture, aucuns soucis.

Deux options s’offrent à vous, une déjà toute faite en utilisant des produits existants, comme certaines ceintures de pantalons qui comporte une partie velcro mâle et femelle, comme sur les photos suivantes.

Il faut un porte garrot, qui à la base est prévu pour aller sur un porte plaque ou un chest rig, mais qui fait très bien l’affaire, en l’occurrence le porte garrot Frog pro

La ceinture elas-tac de chez 5.11

La ceinture Maverick de chez 5.11

La ceinture trainer de chez 5.11

Et pour les bricoleurs comme moi qui aiment se faire leur propres équipements, il faut acheter de la bande élastique, l’idéal aurait été de la bande de 10 cm de large mais je n’en ai pas trouvé, donc on coupe deux morceaux de 15 cm chacun, que l’on coud ensemble en les faisant se superposer sur  5mm pour une meilleur prise des points de coutures, ensuite on referme ce cylindre avec une couture à 1cm du bord.

On retourne la chaussette, et on obtient son petit cylindre élastique d’un peu moins de 10cm

Voilà mon porte garrot de ceinture, comme ça mon garrot ne me quitte plus, et là, n’importe quelle ceinture peut accueillir le porte garrot. Vous pouvez y glisser une paire de gants nitrile.

Si vous n’êtes pas habile en couture, n’hésitez pas à aller voir mère-grand qui se fera un plaisir de coudre pour vous, et sinon n’importe quel couturier retoucheur pourra vous faire ces quelques points de couture rapidement pour pas cher.

Bon bricolage, Bat.

(Visited 293 times, 1 visits today)