Comment se constituer un EDC-MEDIC ?

Comment se constituer un EDC-MEDIC ?

Comment se constituer un EDC-Medic ?

Parce qu’on à pas 2 fois la chance de bien réagir en cas de crise… L’EDC (Every Day Carry)- Médic doit répondre en premier lieu à un encombrement minimaliste. Il doit pouvoir être porté tous les jours dans son sac, éventuellement à la ceinture pour les plus « ops ».

Il existe pléthore de pochettes / étuis dans le commerce, mais une pochette MEDIC dédiée sera plus adaptée pour répondre aux plus hautes exigences. Par expérience, il est préférable d’avoir une pochette Medic compacte qui peut se fixer à la ceinture, sur un sac à dos, ou sur un équipement de combat afin de vous suivre dans tous vos déplacements. Les pochettes les plus minimalistes que j’ai pu tester et utiliser dans ma carrière sont les modèles VIPER A1 de chez SO TECH TACTICAL ou l’EDC-Médic de The Activity Group de cheville que nous commercialisons.

Un EDC-Medic, pour quoi faire ?

En premier lieu, pour porter secours à soi-même et être en mesure d’arrêter l’hémorragie d’un membre grâce à un garrot. Dans 70% des cas les victimes sont touchées aux membres lors d’attentats.

Qu’est-ce que j’y met ?

Primo on doit y retrouver un VRAI garrot, si possible utilisable à une main. Plusieurs modèles comme le SOF-Tactical ou le CAT sont aujourd’hui répandus, mais, actuellement, les garrots les plus aboutis sont selon moi les modèles RMT ou TX à cliquet. Simples d’utilisation et manipulables à une main, même par un enfant (testé et approuvé par mon fils de 12 ans), le temps de pose est de 3 secondes pour les plus entrainés… Constatez plutôt en vidéo :

Ensuite, il est bien d’avoir un pansement compressif type israélien (PCI) avec une surface de 10x20cm, munis de tampons pour « entrée » et « sortie », qui fait la taille d’un paquet de cigarette. Par exemple : FIRST AID ou URIEL.

Finalement, je conseille de compléter son EDC-Medic par un kit « BOBOLOGIE » pour les accidents de tous les jours. Beaucoup de militaires et policiers ont des supers kits « IFAK » (Individual First Aid Kit) mais oublient l’essentiel. Cas d’école : quelqu’un se coupe un doigt et n’a en sa possession qu’un pansement israelien voir un QUICK CLOT ! Le petit kit FISU élaboré avec le pharmacien de la préfecture de Paris (M. GUILLON) vous permet de répondre aux petites blessures avec un kit comprenant tous les articles nécessaires pour les coups, coupures, nettoyage oculaire…

kit-edc-medic

Comme j’aime à le dire : mieux vaut prévoir que pleurer… !

signature-claude